Accueil / Citoyenneté / Alexandre Leduc propose un CLSC ouvert 24/7

Alexandre Leduc propose un CLSC ouvert 24/7

S’il est élu député le 1er octobre prochain, le candidat de Québec solidaire (QS), Alexandre Leduc, entreprendra les démarches pour que le CLSC de Hochelaga-Maisonneuve demeure ouvert 24 heures par jour, 7 jours par semaine. « Il s’agit là d’une mesure concrète pour améliorer l’accès aux services sociaux et de santé à l’une des populations les plus mal desservies à cet égard au Québec », déclare-t-il en entrevue à QuartierHochelaga.com.

Ainsi, s’il remporte l’élection dans la circonscription, Alexandre Leduc proposera de mettre en place un projet pilote, disposant des ressources suffisantes, pour permettre au CLSC de demeurer ouvert en tout temps. Selon lui, le système de santé souffre d’un sous-financement chronique depuis des années de politiques restrictives des gouvernements libéraux et péquistes. Il en est résulté d’importants problèmes d’accessibilités à des services de qualité, une situation nettement aggravée par les mesures d’austérité du gouvernement Couillard et le transfert de ressources publiques vers les Groupes de médecine familiale (GMF).

La population de Hochelaga-Maisonneuve grande perdante

« Dans ce contexte de compressions budgétaires, la réforme du ministre Barrette a été désastreuse, poursuit le candidat de QS. En plus de centraliser toutes les décisions entre les mains du ministre, écartant les représentants de la population des conseils d’administration des établissements, la réforme a exactement fait le contraire de ce qu’elle a promis : les services n’ont cessé de se détériorer et le personnel est à bout de souffle. »

« Hochelaga-Maisonneuve est l’un des territoires où les services sociaux et de santé sont les moins accessibles, affirme Alexandre Leduc. Ce qui est d’autant moins acceptable que sa population vit dans des conditions plus précaires qu’ailleurs au Québec, la rendant plus fragile. Ce n’est donc pas sans raison qu’on constate un écart de 9 ans entre l’espérance de vie des gens de l’est et ceux de l’ouest de Montréal. »

Une récente étude de chercheurs de l’Université de Montréal, rendue publique par Radio-Canada vendredi dernier, donne d’ailleurs raison à Alexandre Leduc. Selon François Champagne et André-Pierre Contandriopoulos, la réforme Barrette a non seulement diminué l’accès aux services sociaux et de santé, notamment à la population desservie par le CIUSSS de l’Est, soit celle de Hochelaga-Maisonneuve, mais cette dernière ne bénéficie pas des services que nécessite sa condition particulière, en raison de son profil socioéconomique : bas revenus, familles monoparentales, personnes vivant seules, etc.

Des déterminants qui ont récemment été mis en lumière par la compilation de données provenant du dernier recensement, dont QuartierHochelaga.com a fait état.

« Un changement de cap s’impose dans la santé et les services sociaux, renchérit le candidat de QS. Si je suis élu le 1er octobre prochain, je m’engage à poursuivre le travail de la députée actuelle pour que des médecins et du personnel en nombre suffisant soient dans le quartier pour soigner les gens. Le CLSC doit disposer de tous les moyens pour améliorer la vie des gens du quartier. Un projet pilote assurant son ouverture 24/7 serait une manière concrète d’aller dans cette voie. »

Un texte de Louis-Serge Houle

A propos Collaborateur spécial

Collaborateur spécial
QH reçoit et publie à l'occasion des textes qui provienent d'organismes et de résidents du quartier. Pour partager vos textes avec nous: info@quartierhochelaga.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.