Accueil / Culture / Assoiffés: « Pourquoi tu te lèves le matin ? »

Assoiffés: « Pourquoi tu te lèves le matin ? »

La pièce Assoiffés de Wajdi Mouawad sera présentée du 8 au 25 février 2017 au Théâtre Denise-Pelletier. Abordant l’adolescence, la beauté et les différentes avenues que l’on peut emprunter dans la vie, cette pièce, réalisée par Benoît Vermeulen, ne laissera personne indifférent.

Elle met en scène Murdoch, interprété par Philippe Thibault-Denis, un adolescent qui décide un matin de gueuler tout ce qu’il pense et de tout remettre en question. Francis La Haye joue Boon, un anthropologue judiciaire qui rêvait de devenir auteur, mais qui se retrouve plutôt à travailler sur le cas d’un couple de cadavres qui fait émerger chez lui de vieux souvenirs. Rachel Graton interprète quant à elle la jeune Norvège qui refuse de sortir de sa chambre pour ne pas voir la laideur.

Sans repères temporels parfaitement clairs, le récit se déroule parfois dans le passé, parfois dans le présent. Mais si les liens entre ces personnages semblent plutôt mystérieux au début, plus la pièce avance et plus le public reste captivé, avide de mieux connaître leurs histoires. Assoiffés présente la rencontre particulière entre Murdoch, qui aurait tout fait pour donner un sens à sa vie, et Boon, plus âgé, qui a décidé de suivre le courant en renonçant à ses rêves.

Le décor prend la forme d’un écran interactif qui servira autant d’arrêt d’autobus, de porte de la chambre de Norvège, que pour illustrer les propos parfois colorés de Boon.

Si la pièce fait parfois rire, Wajdi Mouawad laisse le public avec des questions existentielles en suspens pour lesquelles plusieurs interprétations sont possibles.

 

Crédit photo : Jean-Charles Labarre

A propos Raphaëlle Ritchot

Raphaëlle Ritchot
Raphaëlle est étudiante en journalisme à l’UQAM, fraîchement revenue d’un séjour en Suède où elle y a étudié les études du genre. Elle vient de s’installer tout près d’Hochelaga-Maisonneuve, un quartier qu’elle ne peut attendre de mieux connaître.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *