Accueil / Vivre dans Hochelaga / Bouche Bée : une nouvelle adresse déco sur la Promenade Ontario

Bouche Bée : une nouvelle adresse déco sur la Promenade Ontario

Depuis octobre 2018, la Promenade Ontario compte un nouveau commerce dédié à la décoration, aux arts de la table et autres cadeaux. Il s’agit de Bouche Bée, que sa propriétaire présente comme un lieu pour flâner, s’inspirer, et se faire plaisir à tous les prix.

Une boutique pour offrir ou se faire plaisir

Près de l’angle des rues Ontario et Valois, en remplacement d’un comptoir à sushis, Bouche Bée est une jeune boutique de décoration intérieure et de cadeaux à offrir en toutes occasions. Dans une ambiance épurée aux accents jaune canari, Marie Letard, propriétaire, énumère les trouvailles qu’elle a faites pour ses clients : « Chez Bouche Bée, je propose des objets de décoration pour la maison, des accessoires et ustensiles de cuisine, et des produits pour enfants. Le tout avec une petite touche sympa, ce qui en fait de belles idées-cadeaux. J’offre aussi des soins corporels et des parfums, que je connais parfaitement puisque je les utilise moi-même ». Une section papèterie et illustrations, 100 % québécoise, est également disponible, ainsi qu’une gamme de bijoux. Fierté pour sa propriétaire, l’enseigne propose sa propre ligne de bougies biologiques aux senteurs variées.

Crédit Marie Letard

Des créations durables, d’ici et d’ailleurs

L’inventaire de Bouche Bée met en vitrine des artisans québécois, ainsi que des produits d’importation. « C’est parfaitement voulu, précise la jeune entrepreneure. Je souhaite pouvoir offrir des produits pour les petits budgets, comme pour les plus conséquents. » Des objets qu’elle souhaite le plus durable possible « Excepté une petite veilleuse, vous ne trouverez pas ici de produits en plastique. Par goût et aussi parce que ce n’est pas dans mes valeurs. Je me suis même séparée de certains fournisseurs qui faisaient du suremballage, par exemple ». Une logique qui influence ses choix d’approvisionnement au Canada ou à l’étranger « J’ai tendance à aller vers des fournisseurs qui respectent un maximum de règles », explique-t-elle. Quant aux créateurs québécois qu’elle encourage, « J’avais souvent déjà craqué sur leurs produits avant de les offrir en boutique et je m’intéresse vraiment à l’artisan qui est derrière. Il y en a aussi pour qui j’ai été le premier point de vente! Je suis fière de contribuer à leur succès. »

Le commerce dans les gènes

C’est notamment parce qu’elle aime faire la promotion des produits des autres que cette Française d’origine s’est lancée dans le commerce de détail, réalisant aussi des aspirations personnelles. « Je me sens bien dans une boutique, j’aime accueillir les gens et les conseiller quand ils cherchent le cadeau qui fera la différence ». Un goût pour le commerce dont elle a certainement hérité de sa famille, « Ma mère, ma grand-mère et mon arrière-grand-mère tenaient une boutique, poursuit-elle. J’ai voulu voler de mes propres ailes en m’installant au Canada, d’abord à Gatineau, puis à Montréal. Après une carrière en commerce, puis dans un OBNL, une page blanche était devant moi. Fin 2018, j’ai décidé de me lancer! »

Crédit Marie Letard

Une ambition hochelagaise

Habitant Hochelaga depuis son arrivée à Montréal en 2013, Marie Letard a tout naturellement choisi d’y installer sa boutique. « On a la chance de pouvoir tout acheter dans le quartier, mais je trouvais qu’il manquait une adresse sur la Promenade Ontario où flâner un peu, et prendre des idées déco ». La jeune femme a à cœur de servir une clientèle de proximité, mais aussi de faire venir des visiteurs dans le quartier. Très active sur les réseaux sociaux, elle se réjouit de pouvoir donner ses bonnes adresses aux personnes qui suivent la boutique sur Instagram. « Depuis le début, mon objectif est de faire la promotion d’Hochelaga, que les gens se déplacent pour découvrir le quartier et faire un tour des commerces », déclare-t-elle. C’est en partie pour cette raison qu’elle ne voit pas Bouche Bée comme un commerce gentrificateur, « J’ai le sentiment que ce que je propose ne vient pas en concurrence avec d’autres, mais fait surtout parler de ce quartier que j’aime et dans lequel je vis depuis 6 ans. Je travaille tous les jours dans ma boutique, et je suis vraiment impliquée localement. Mon éventail de prix peut également convenir à tous », conclut celle dont la boutique s’affiche sur le Web comme « fièrement et gaiement installée dans Hochelaga ».

Bouche Bée
3772, rue Ontario Est
Montréal (Québec) H1W 1S2

Un texte de Clotilde Morin.

A propos Collaborateur spécial

Collaborateur spécial
QH reçoit et publie à l'occasion des textes qui provienent d'organismes et de résidents du quartier. Pour partager vos textes avec nous: info@quartierhochelaga.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.