Accueil / Citoyenneté / Le budget 2018 de l’Arrondissement MHM met l’accent sur la propreté et les espaces verts

Le budget 2018 de l’Arrondissement MHM met l’accent sur la propreté et les espaces verts

Le budget 2018 de l’Arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve (MHM) sera équilibré et n’augmentera pas les taxes à un niveau supérieur à l’inflation, tout en mettant l’accent sur la propreté, l’accessibilité aux parcs et les espaces verts.

Le budget de fonctionnement 2018 et le Programme triennal des dépenses en immobilisations 2018-2020 ont été adoptés à l’unanimité lors de la séance extraordinaire du conseil d’arrondissement du 5 décembre dernier. Le maire de l’arrondissement, Pierre Lessard-Blais, a salué ce budget, le premier de son mandat. « Le budget met de l’avant une vision s’arrimant avec nos valeurs et qui aura un impact significatif sur la qualité de vie dans l’arrondissement. Il bonifie aussi le service 311 déjà en place afin d’optimiser les processus existants dans le but de bien répondre aux citoyens et d’effectuer de façon optimale les suivis face à leurs différentes requêtes », dit-il.

Comme prévu, le budget 2018 limite la hausse des charges fiscales générales au taux de l’inflation anticipé de 2 %. Il prévoit aussi une augmentation de 2 % de l’indice des prix à la consommation (IPC).

Parmi les priorités d’actions du budget de fonctionnement 2018, on retrouve l’augmentation de l’accessibilité aux chalets des parcs et des installations sanitaires, ainsi que la mise sur pied d’une campagne de sensibilisation intensive sur la propreté. Ces deux enjeux sont très importants pour le maire Pierre Lessard-Blais qui l’a souligné à plusieurs reprises pendant le conseil d’arrondissement. « Je suis pour une campagne intensive, voire agressive, sur la propreté », explique le maire.

311 et Place Simon-Valois

Le budget de fonctionnement 2018 de l’Arrondissement met également de l’avant la conception de la zone de rencontre de la place Simon-Valois, par le biais d’un concours de design. Ce concours est d’ailleurs déjà amorcé. La place Simon-Valois devrait donc changer de visage en 2018.

L’administration a aussi promis une amélioration du service 311. « Je reconnais l’importance d’avoir un service 311 à la hauteur. Ce sera dans mes priorités en 2018 », souligne le maire Pierre Lessard-Blais.

Au total, le budget 2018 équivaut à 61 075 200 $. De ce nombre, 33% sera investi dans les parcs et les loisirs, 26% dans les transports, 12% dans l’hygiène du milieu, 12% également dans l’administration, 11% dans la culture et 7% dans d’autres priorités telles que l’aménagement urbain. L’Arrondissement n’a pas eu à piger dans son surplus pour équilibrer ce budget.

Fait important, la seule membre de l’opposition au conseil, la conseillère de Louis-Riel Karine Boivin-Roy, a donné son appui au budget. « J’appuie la campagne de propreté et le prolongement des heures d’ouverture des chalets de parc. C’est en consensus que nous adoptons le budget », affirme la conseillère.

À savoir si les subventions octroyées aux organismes lors de la séance étaient simplement une prolongation des efforts de l’administration précédente, la conseillère de Maisonneuve–Longue-Pointe, Laurence Lavigne-Lalonde, a précisé « qu’un travail a été fait pendant un long moment pour s’assurer que le processus n’est pas arbitraire ». Celle-ci a assuré que les cinq membres du conseil avaient bien eu le temps de donner leur appui à toutes les sommes accordées par l’Arrondissement. 

Le prochain conseil d’arrondissement aura lieu le 6 février 2018 à 19h, à la salle du conseil située au 6854, rue Sherbrooke Est.

A propos Samuel Lamoureux

Samuel Lamoureux

Journaliste, improvisateur à la retraite, Samuel est un passionné de musique électronique, de littérature et de sociologie. Hochelaga-Maisonneuve l’a toujours fasciné par son pôle contre-culturel à Montréal. Rendez-vous au Pizza Piroz pour une discussion sur l’avenir du quartier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *