Accueil / Citoyenneté / Carole Poirier maintient la pression pour promouvoir l’accessibilité aux soins de santé

Carole Poirier maintient la pression pour promouvoir l’accessibilité aux soins de santé

Lors de son 4e rassemblement public pour promouvoir l’accessibilité aux soins de santé dans Hochelaga-Maisonneuve, la députée du Parti québécois Carole Poirier a célébré l’appui de médecins locaux tout en maintenant la pression sur le ministre de la Santé Gaétan Barrette.

La députée d’Hochelaga-Maisonneuve à l’Assemblée nationale du Québec réclame depuis plusieurs mois un plus grand nombre de professionnels de la santé dans Hochelaga-Maisonneuve, ainsi qu’une nouvelle clinique médicale avec médecins de famille.

Dans le quartier, 55% de la population n’a pas accès à un médecin de famille. Seulement deux médecins offrent un service « sans rendez-vous » cette année, et cela, pour une population de 56 000 personnes.

Carole Poirier affirme que le problème n’a pas évolué depuis le début de la campagne, mais que les réponses du ministre Barrette ont changé. « Au début, il disait qu’il n’y avait pas de problèmes. Maintenant, il reconnait qu’il y a un problème, mais il ne veut pas obliger les médecins à aller travailler sur notre territoire », explique-t-elle.

Une des solutions à implanter pour la députée du Parti québécois serait de restreindre la territorialité des permis. En ce moment, le quartier fait partie de la zone Rosemont-Hochelaga-Mercier, mais les médecins affectés à cette zone choisissent souvent de travailler dans Rosemont ou Mercier et non dans Hochelaga-Maisonneuve. « Le ministre Barrette n’accepte pas de créer une zone spéciale pour Hochelaga-Maisonneuve », énonce-t-elle.

La députée affirme que le ministre de la Santé pourrait utiliser la loi 130 adoptée en octobre dernier pour changer la situation. Cette loi qui modifie certaines dispositions relatives à l’organisation clinique et à la gestion des établissements de santé et de services sociaux pourrait changer l’organisation de la zone Rosemont-Hochelaga-Mercier.

Un appui important

Grâce à ses mobilisations répétées, Carole Poirier a obtenu l’appui du directeur des médecins du CLSC d’Hochelaga-Maisonneuve, le Dr Dufour. Celui-ci a lancé au début de l’année la campagne « adoptez une journée dans Hochelaga ». Cette initiative invite les médecins travaillant dans la zone Rosemont-Hochelaga-Mercier à faire une journée par mois de « sans rendez-vous » dans Hochelaga-Maisonneuve.

Il est encore trop tôt pour déterminer si cette initiative a vraiment fonctionné, mais Carole Poirier souligne que c’est indéniablement un bel appui. « On fait appel au sentiment de responsabilité des médecins, affirme-t-elle. Il y a un manque criant de service dans notre quartier et ils doivent répondre aux besoins. » Il faut toutefois préciser que cette initiative n’est pas coercitive.

La campagne de la députée d’Hochelaga-Maisonneuve n’est certainement pas terminée. Un autre rassemblement devrait se tenir vers la fin du mois de février.

Crédit photo: Samuel Lamoureux

A propos Samuel Lamoureux

Samuel Lamoureux
Journaliste, improvisateur à la retraite, Samuel est un passionné de musique électronique, de littérature et de sociologie. Hochelaga-Maisonneuve l'a toujours fasciné par son pôle contre-culturel à Montréal. Rendez-vous au Pizza Piroz pour une discussion sur l'avenir du quartier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *