Accueil / Citoyenneté / La Chambre de commerce appuie une CLAP sans entraves

La Chambre de commerce appuie une CLAP sans entraves

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM) a apporté son soutien au projet de la Cité de la logistique L’Assomption du Port de Montréal (CLAP). Dans un mémoire présenté à l’arrondissement, elle vante les bénéfices que pourrait apporter la CLAP pour Mercier—Hochelaga-Maisonneuve, Montréal et le Québec.

Le milieu des affaires se frotte les mains à l’idée de voir des industries s’installer autour de la rue Dickson. La Chambre de commerce souhaite que le projet aille de l’avant et refuse tout compromis qui pourrait nuire aux futures activités logistiques.

« Pour que les entreprises installées dans la Cité de la logistique puissent croître, il est essentiel que l’arrondissement résiste à toute pression visant à imposer des mesures réglementaires qui nuiraient aux activités de l’industrie », peut-on lire dans le mémoire. Le document a été remis à l’Institut du Nouveau Monde et à la mairie à la suite de la consultation publique du 28 janvier 2017.

La CCMM n’est pas le seul acteur à s’impliquer en faveur de la CLAP. Le maire de Montréal, Denis Coderre, s’est aussi engagé dans la voie du développement d’un pôle logistique. En juin 2015, lors d’une rencontre avec la Chambre de commerce, il avait lui-même annoncé le développement de la CLAP. Il a, entre autres, souligné l’importance de bénéficier des accords de libre-échange avec l’Union européenne, mais aussi de la stratégie maritime du Québec. Depuis, la Cité de la logistique est une des priorités du service de développement économique de la Ville de Montréal. Le Port de Montréal et le Canadien National (CN) ont aussi affiché le souhait de travailler ensemble dans le cadre de ce projet.

Ce mémoire ne devrait pas rassurer les citoyens mobilisés contre le projet actuel. Ils s’inquiètent du bruit et de la pollution qu’engendrerait le site et dénoncent un processus de consultation publique biaisé. Ils remettent aussi en question la pertinence de la CLAP d’un point de vue économique et social.

La CCMM de son côté ne nie pas les éventuelles nuisances « Comprenons bien qu’un projet de l’envergure de la Cité de la logistique ne se réalise pas sans effets collatéraux », avance-t-elle dans le mémoire.

Les citoyens ont actuellement récolté 3 500 signatures sur les 5 000 nécessaires à l’organisation d’une consultation par l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM).

A propos Simon Mauvieux

Simon Mauvieux

Simon est diplômé de journalisme et étudiant à la maîtrise en science politique. Récemment installé dans le quartier, il se plait à explorer sa vie communautaire et politique. Passionné par le reportage et la photographie, il traine son carnet et son appareil au gré de l’actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *