Accueil / Sport / Courir en famille dans les ruelles d’Hochelaga

Courir en famille dans les ruelles d’Hochelaga

Dans la ruelle ensoleillée de la rue Cuvillier, une quinzaine d’enfants âgés d’entre 4 ans et 12 ans, souliers de course aux pieds, écoutent attentivement leur nouvel entraineur. « Bienvenus les amis ! Chaque mardi soir on va bouger ensemble et surtout, le plus important, on va s’amuser ! » Le Club de course les Jaguars est ainsi lancé le 3 mai 2016 par son initiateur, Maxime Tardif.

crédit photo: Marie-Noël NadeauLui et sa femme Marie-Noël Nadeau, tous deux résidents d’Hochelaga-Maisonneuve, sur la rue Cuvillier, pratiquent depuis une quinzaine d’années la course à pied et le Crossfit. Leurs deux fillettes, Lola, 6 ans, et Luca, 3 ans, ont pris part à quelques marathons en poussette avec papa.

« Offrir des entrainements supervisés gratuits aux jeunes du quartier est une manière plus directe pour nous de redonner à la communauté et de faire une petite différence au sein de leur quartier », explique M. Tardif.

Son frère jumeau, David, est un adepte de triathlons. Il est aussi très impliqué dans le projet. Leur objectif est tout simple : faire du sport en famille, tout en appréciant la convivialité de se retrouver entre voisins.

Comme le Club de course les Jaguars est d’abord destiné aux jeunes, les parents peuvent en profiter pour aller s’entraîner — ou relaxer dans la ruelle — pendant que leurs enfants font leur propre entrainement.

Les séances se déroulent en quatre étapes. Des échauffements, puis des exercices en dyade accompagnés de quelques trucs et conseils. Vient ensuite le défi de la soirée, course à relais de 10 minutes. À la toute fin, une touche de folie : les enfants courent après leurs entraîneurs en leur lançant des ballons remplis d’eau !

crédit photo: Marie-Noël NadeauLes enfants en redemandent

Dans la ruelle, les parents détendus jasent entre eux et, du coin de l’œil, regardent leurs enfants s’activer dans tous les sens. Ils ne sont pas déçus.

« Les entraineurs son sympas et compétents », note Jonathan, l’un d’eux. « C’est un beau don de soi d’organiser des séances d’entrainement. Ils sont passionnés et veulent transmettre leur savoir-faire à des jeunes. C’est très positif ! », renchérit Marie-Claude.

De leur côté, les enfants semblent en redemander. « Ça rassemble plein de monde, remarque Elorah, 12 ans, en souriant. Y’a des gens qui n’ont pas d’argent pour s’inscrire à des cours comme ça. En venant ici, je vais me faire des amis et mieux connaître mon quartier. »

crédit photo: Marie-Noël NadeauPour allez plus loin

Afin d’inspirer les jeunes et de les motiver, des sportifs viendront s’entrainer avec eux à l’occasion et parler et de leur expérience. Leurs témoignages souligneront l’importance d’un mode de vie actif et équilibré.

Durant la saison, les jeunes qui le désirent pourront également s’initier aux courses amicales.

La première saison du Club se clôturera par la tenue d’une fête de ruelle à la fin du mois d’août.

En terminant la première séance d’entrainement, Maxime Tardif encourage les enfants à faire un parcours durant la semaine. Entre l’école et la maison, par exemple. Ce qui n’a pas effrayé les jeunes coureurs, bien au contraire.

« Maman, on revient la semaine prochaine ? », a demandé Stellie, 7 ans, tout excitée.

Le Club de course les Jaguars
Tous les mardis entre 18h00 et 19h15
De mai à août
La ruelle Cuvillier-Aylwin, entre de Rouen et Ontario.
Gratuit
Page Facebook 
Informations : (514) 826-4542

Photos  Marie-Noël Nadeau/Courtoisie 

A propos Virginie Bonneau

Virginie Bonneau
Maman, citoyenne engagée et bien ancrée dans son quartier, Virginie ne manque pas une occasion de mettre de l’avant les valeurs de coopération et de partage. Diplômée en développement local et planification territoriale, elle travaille pour les organismes communautaires famille de Hochelaga-Maisonneuve. Elle connaît le quartier comme sa poche, mais il lui arrive tous les jours d’y découvrir de nouvelles choses qu’elle veut partager dans sa communauté grâce à QuartierHochelaga.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.