Accueil / Consommer local / Des organismes s’unissent pour créer un marché solidaire

Des organismes s’unissent pour créer un marché solidaire

Un marché solidaire aura désormais pignon sur rue au coin de Joliette et Adam, devant l’Église Très-Saint-Rédempteur, tous les vendredis de 10h à 17h30. Les intéressés pourront y trouver des produits locaux allant des fruits et légumes à la viande, pour des sommes relativement modiques. L’initiative est un projet commun entre plusieurs organismes communautaires et entreprises du quartier.

Le vent déchaîné n’a pas empêché le lancement du Marché solidaire Hochelaga-Maisonneuve, vendredi le 25 mai dernier. Les bourrasques n’ont découragé ni les acheteurs, ni les bénévoles, ni même les employés du Vélo-pousse qui ont fait le taxi pour des dizaines de clients. Ces derniers ont pu acheter des fines herbes, des lentilles sèches, du pain, du miel et d’autres produits provenant du quartier.

« On est en plein cœur d’un désert alimentaire ici », constate le directeur général de la Cuisine collective Hochelaga-Maisonneuve (CCHM), Benoist de Peyrelongue, qui est aussi l’un des instigateurs du projet. L’objectif est donc de d’offrir des produits frais, notamment à ceux qui ne peuvent pas se déplacer. Le projet inclut un système de distribution de paniers alimentaires aux plans d’habitations, de façon hebdomadaire ou mensuelle.

Le marché se veut aussi un lieu d’interaction pour les habitants du quartier. « On vise la mixité sociale, on veut vraiment que tout le monde puisse venir acheter des produits ici », explique Benoist de Peyrelongue. Le projet a d’ailleurs été développé par des organismes de proximité dont le Carrefour jeunesse-emploi HM, la Table de quartier HM et le Chic Resto Pop, qui possiblement accueillera les étals durant l’hiver.

Les produits, quant à eux, proviennent de lieux aussi variés que La Récolterie – des jeunes bénévoles qui pratiquent l’agriculture urbaine sur le toit de la CCHM –, les Distributions l’Escalier, la boulangerie Arhoma ou la boucherie des Érables. Les instigateurs visent le zéro déchet, et les invendus seront écoulés au sein des organismes partenaires. Au premier matin du marché, environ 900 dollars de profits avaient déjà été encaissés, une somme qui sera réinvestie dans le projet.

« C’est la dynamique d’Hochelaga-Maisonneuve : les initiatives partent par les besoins », a applaudi la députée de l’arrondissement, Carole Poirier, présente à l’ouverture. Les élus Marjolaine Boutin-Sweet et Pierre Lessard-Blais étaient aussi présents, notamment pour annoncer le financement de 10 000$ par l’Arrondissement. « On veut que ça devienne une institution », a commenté le maire.

Déjà populaire ailleurs à Montréal, le concept de marché solidaire arrive à Hochelaga-Maisonneuve grâce à la collaboration entre les différents acteurs du quartier. Pour encourager l’initiative ou proposer votre aide, vous pouvez les joindre sur place tous les vendredis ou encore sur leur page Facebook https://www.facebook.com/marchesolidairehm/.

 

 

A propos Ericka Muzzo

Ericka Muzzo
Nouvellement installée à Hochelaga-Maisonneuve, Ericka est étudiante en journalisme à l’Université du Québec à Montréal. Elle se passionne pour ces histoires en apparence banales qui épicent la vie et créent des ponts entre nous, individus à la fois si uniques et pourtant si semblables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.