Accueil / Vivre dans Hochelaga / Deux nouvelles propriétaires relancent la boutique Raymond IV

Deux nouvelles propriétaires relancent la boutique Raymond IV

Rencontre avec Marie-Christine Dubé, co-fondatrice de la nouvelle boutique Raymond IV

Marie-Christine Dubé, co-directrice d’une galerie d’art, et sa sœur Rose-Anne Dubé, conseillère en lingerie, ont repris en décembre dernier la boutique Raymond IV, située au 2011 rue Dézéry.

Si le concept a quelque peu changé et désorienté une partie de l’ancienne clientèle, Raymond IV continue d’offrir une sélection de vêtements seconde main. Cependant, la friperie est ouverte une fin de semaine par mois : « En attendant de pouvoir développer notre activité et peut-être offrir une plus grande amplitude d’horaire en boutique, nous avons fait le choix d’organiser un évènement par mois qui dure trois jours », explique Marie-Christine.

Les collections de vêtements vintage, présentées lors de ces événements pop-ups, seront également offertes prochainement en ligne : « Nous travaillons actuellement à l’élaboration de notre site de vente en ligne et nous affichons déjà nos collections sur nos différents réseaux sociaux », continue Marie-Christine.

Une passion qui remonte à l’enfance

C’est leur maman, qui a transmis à Marie-Christine et Rose-Anne sa passion pour la mode : « Très jeunes, nous suivions notre mère dans les vide-greniers, ventes de garage et friperies, toujours à la recherche du produit rare. Dénicher l’aubaine est devenu une véritable passion, peut-être même une obsession », avoue la nouvelle copropriétaire.

Pour des raisons de santé, leur mère a dû interrompre son activité et a remis à ses filles un inventaire impressionnant de vêtements, bijoux et objets de décoration. « Nous étions convaincues que ces modèles trouveraient un public à satisfaire. Puisque nos appartements devenaient trop petits pour contenir l’ensemble de ces dons, nous pensions louer un entrepôt quand nous avons appris que Christelle, la propriétaire de la boutique Raymond IV, cherchait à vendre ». Posséder une boutique qui a pignon sur rue, ce n’était pas vraiment leur idée de départ : « On envisageait plutôt une boutique en ligne, mais finalement avoir un local pour entreposer la marchandise et organiser des évènements avec notre clientèle nous a tout de suite plu ».

Crédit photo: Eve Roy

Du style vintage aux vêtements unisexes

Raymond IV présente un large choix de vêtements vintage s’arrêtant aux années 2000 et remis au goût du jour. Marie-Christine explique avoir un faible pour la mode québécoise des années 70 et 80 : « Montréal était à l’époque une véritable plaque tournante dans l’industrie de la mode : on y retrouvait de nombreux ateliers de confection ». Les deux sœurs recherchent principalement des matières naturelles et des tissus de qualité. « Quand je tombe sur un vêtement signé Jean-Claude Poitras, par exemple, je sais que la matière sera bien souvent naturelle. Il ne faut d’ailleurs jamais hésiter à investir un peu d’argent pour réparer un vêtement lorsqu’il est de qualité » poursuit-elle.

Marie-Christine et Rose-Anne choisissent toujours avec beaucoup de soin les vêtements qu’elles présenteront à leur clientèle et mettent l’accent sur la rareté. Elles bénéficient, pour cela, d’un large réseau : « J’ai la chance de côtoyer des professionnels du milieu de la publicité, la photographie et la télévision. Lorsqu’ils font le grand ménage, nous sommes parmi les premiers à aller voir et à racheter des lots », raconte Marie-Christine.

Autre nouveauté, la boutique présente des collections mixtes : « J’aime l’idée qu’un vêtement peut faire aussi bien à une femme qu’à un homme, nous essayons dans la mesure du possible de trouver des items interchangeables et décloisonner les barrières de la mode ».

Une rencontre inattendue pour un avenir prometteur

Leur début d’aventure est marqué par une rencontre exceptionnelle : « Lors de notre premier pop-up, nous avons rencontré une femme passionnée de mode qui possède une grande expertise. Elle nous a offert une sélection de vêtements haut de gamme de designers internationaux. Ce qui est merveilleux avec elle, c’est que pour chaque item, elle a rédigé une fiche descriptive avec le nom du créateur, le lieu et l’année de confection. Chaque vêtement a son histoire racontée », se souvient Marie-Christine.

Les deux sœurs ont toujours voulu bâtir un projet ensemble dans l’univers de la mode et du vêtement seconde main. Cela fait plus d’une dizaine d’année que Marie-Christine magasine dans les friperies. Si, au début, sa démarche était motivée par le plaisir d’afficher un style unique, c’est rapidement devenu son mode de vie. « Il y a trois ans, j’ai relevé le défi de vivre un an sans achat et j’ai réussi à tenir toute une année sans faille en ce qui concerne les habits. J’ai appris à revisiter ce que je possédais et prendre conscience de la valeur de mes vêtements ». La boutique Raymond IV affiche donc fièrement ses valeurs en faveur d’une mode engagée.

*Le prochain évènement aura lieu le vendredi 27 avril, de 17h à 21h et le samedi 28 et dimanche 29 avril de 10h à 17h.

A propos Céline Pallares

Céline Pallares
Passionnée d'écriture, Céline est l’auteure d’un blogue sur la mode responsable, un sujet qui lui tient à cœur. Elle continue sa formation en écriture journalistique et espère devenir une rédactrice à temps plein. C'est dans le quartier Hochelaga qu'elle a décidé de s'installer avec sa petite famille il y a maintenant 3 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.