Accueil / Vivre dans Hochelaga / Retour aux études pour les parents du quartier

Retour aux études pour les parents du quartier

L’école hors murs du Carrefour Familial Hochelaga est une alternative à l’école traditionnelle. Comme l’explique si bien Christine Fortin, la directrice générale de l’organisme, «l’école hors murs est un projet novateur visant à intéresser des parents de plus de 20 ans à reprendre leurs études secondaires et rêver d’un futur meilleur pour eux et leurs familles ».

Carrefour Familial Hochelaga
Le 22 septembre dernier, une cinquantaine de personnes se sont rassemblées au Carrefour Familial Hochelaga afin de célébrer l’école hors Murs et féliciter les nouveaux diplômés. Crédit photo: Carrefour Familial Hochelaga

Mise sur pied en 2009, cette école a soutenu plus de 60 élèves dans l’obtention d’un diplôme ou d’un niveau scolaire leur permettant de poursuivre des études dans le domaine professionnel. Elle est offerte en collaboration avec le secteur de la formation à distance du Centre Champagnat. Dans un quartier où 26 % des parents ayant au moins un enfant âgé de moins de 18 ans n’ont aucun diplôme, certificat ou grade, comparativement à 13 % pour Montréal, l’école hors murs ne manque pas de candidats!

La force du programme est le soutien et l’intervention que les personnes reçoivent sur place pour les aider à persévérer. Les horaires sont également flexibles et adaptés à la réalité de jeunes parents, ce qui distingue ce programme d’un centre d’éducation aux adultes. En effet, les parents peuvent bénéficier d’autres services de soutien, comme la halte-garderie, offerte en partenariat avec la Garderie communautaire Cafalaga, ou encore un service psychosocial. Tout est en place pour faciliter la vie des apprenants!

Carole Poirier, députée provinciale d’Hochelaga-Maisonneuve et fortement impliquée dans la Zone de persévérance scolaire du quartier, a remis trois bourses d’études de 500$ cet automne dans le but d’encourager les parents à poursuivre leur efforts.

Témoignages des participants au programme
La majorité d’entre eux étaient éloignés du marché du travail et n’avaient qu’un niveau secondaire I au début du programme. Les voilà maintenant plus confiants dans l’avenir.

Marie-Eve Provost Surprenant
Ayant quitté l’école à 16 ans, raccroché et décroché pendant des années, c’est la maternité et l’école hors murs qui lui ont donné le coup de pouce afin de terminer ses études.

marieve
Marie-Eve Provost Surprenant

Comme elle le dit si bien, « J’ai 28 ans… Mieux vaut tard que jamais! ».
Aujourd’hui, elle attend fébrile sa réponse pour débuter des études en éducation spécialisée à la petite enfance.

Eve Benoît
Maman de trois enfants, elle trouve que « l’école hors murs est vraiment très avantageuse pour les mamans, et même les papas, car les horaires sont très flexibles ».
Elle vient de terminer son secondaire V et débutera un DEP en plâtrage et peinture en bâtiment.

Chantale Picard
« Quand mon fils a eu 6 ans, j’ai décidé que moi aussi j’allais vivre la rentrée scolaire et j’ai débuté mes cours en même temps que lui! »

Chantale Ricard
Chantale Picard

Elle vient de terminer son DEP en vente-conseil à l’École des métiers de l’informatique, du commerce et de l’administration (ÉMICA).

Isabelle Provost
« Ici, tu n’es pas considéré comme un numéro. Tu y vas à ton rythme. Les professeurs de Champagnant sont disponibles au besoin et une intervenante est toujours là pour t’aider moralement. »

Isabelle  XX
Isabelle Provost

Elle termine son secondaire V dans le but de débuter un DEP en vente-conseil.

Michel Junior Petit-Surprenant
« J’ai appris à croire en moi, et je sais maintenant peindre des avions, des bateaux et des voitures! »

Michel Junior Petit-Surprenant
Michel Junior Petit-Surprenant

Michel est pourtant l’un des rares hommes à avoir obtenu un diplôme. Papa de trois enfants, il peut maintenant rêver dénicher un emploi en tant que peintre industriel.

Le rêve de Christine Fortin, directrice générale du Carrefour Familial Hochelaga, est « de voir apparaître, un peu partout au Québec, ces écoles hors murs ».

Écoles hors murs dans Hochelaga-Maisonneuve
Petit REVDEC pour les jeunes mères (20 ans et moins)
Ateliers Bon Débarras 2.0 pour les décrocheurs âgés de 16 à 21 ans
L’École hors murs du Carrefour Familial Hochelaga pour les parents de 20 ans et plus.

A propos Virginie Bonneau

Virginie Bonneau

Maman, citoyenne engagée et bien ancrée dans son quartier, Virginie ne manque pas une occasion de mettre de l’avant les valeurs de coopération et de partage. Diplômée en développement local et planification territoriale, elle travaille pour les organismes communautaires famille de Hochelaga-Maisonneuve. Elle connaît le quartier comme sa poche, mais il lui arrive tous les jours d’y découvrir de nouvelles choses qu’elle veut partager dans sa communauté grâce à QuartierHochelaga.

3 Commentiares

  1. valerye simard pirozzi

    Cest Chantal Picard pas Ricard …

  2. jeauberte DJAMOU

    Très bon programme à initer dans nos zones rurales camerounaises
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *