Accueil / Culture / Une exposition sur les 50 ans du pont-tunnel est inaugurée

Une exposition sur les 50 ans du pont-tunnel est inaugurée

L’exposition Le pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine: 50 ans d’histoire entre deux rives, montée par l’Atelier d’histoire Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, sera présentée du 17 novembre 2017 au 21 janvier 2018 à la maison de la culture Maisonneuve, dans la salle Molinari.

L’exposition relate les circonstances qui ont mené à la réalisation du pont-tunnel, « une grande œuvre de l’ingénierie québécoise ». En effet, le pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine a été inauguré le 11 mars 1967 par l’ancien Premier Ministre du Québec, Daniel Johnson. Le pont-tunnel aura coûté 75 millions de dollars, dont plus de 60 % sera assumé par le gouvernement fédéral.

L’exposition revisite quatre époques importantes pour l’histoire du pont-tunnel : Longue-Pointe et Boucherville avant le pont-tunnel (1665-1960), la question de la faisabilité (1960-1963), le chantier au milieu du fleuve (1963-1967) et les répercussions (1967-2017).

Jusqu’aux années 1960, les villages de Longue-Pointe et de Boucherville ont conservé une forte identité villageoise. Après la Seconde Guerre mondiale, trois facteurs marquent le développement du Québec : le boom démographique, la hausse du niveau de vie et la révolution automobile. Les deux villages deviennent de plus en plus des banlieues à la mode américaine, ce qui augmente la densité de ces régions.

L’exposition relate également que les villes nord-américaines comme Montréal ont des grands problèmes de congestion automobile dans les années 1950. C’est la conséquence de l’accroissement du parc automobile et de l’étalement urbain. L’insularité de Montréal aggrave aussi la problématique. L’élection de Jean Lesage est un point tournant pour le système routier. « Son administration investit largement dans les routes pour rattraper le retard avec l’Ontario et les États américains frontaliers ».

Au départ, quatre options sont considérées pour le lieu du pont-tunnel : le boulevard Pie-IX, l’avenue Broadway, la 81e avenue et le village de Longue-Pointe. Cette dernière option est choisie par ses avantages géographiques. Par contre, les travaux préliminaires forceront l’expropriation de 300 familles, un coup dur pour le village.

Les travaux du pont-tunnel s’échelonnent de 1963 à 1967. Selon l’avis de l’ingénieur en chef Arthur Branchaud, le projet est « l’entreprise la plus importante de notre programme de construction. […] Un ouvrage de génie exceptionnel au Canada ».

L’exposition gratuite, on le rappelle, est présentée du 17 novembre 2017 au 21 janvier 2018 à la maison de la culture Maisonneuve, dans la salle Molinari.

Crédit photo: Transport Mobilité durable et Électrification des transport du Québec.

A propos Samuel Lamoureux

Samuel Lamoureux

Journaliste, improvisateur à la retraite, Samuel est un passionné de musique électronique, de littérature et de sociologie. Hochelaga-Maisonneuve l’a toujours fasciné par son pôle contre-culturel à Montréal. Rendez-vous au Pizza Piroz pour une discussion sur l’avenir du quartier.

Un commentaire

  1. Bonjour monsieur Lamoureux
    Merci pour cet article bien ficelé.
    Au plaisir
    Réjean charbonneau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *