Accueil / Vivre dans Hochelaga / La sculpture-fontaine « Les petits baigneurs » du Bain Maisonneuve est de nouveau en activité

La sculpture-fontaine « Les petits baigneurs » du Bain Maisonneuve est de nouveau en activité

Dans les semaines du 6 et du 13 août 2018, l’Arrondissement entreprendra les travaux de remise en fonction de la sculpture-fontaine « Les petits baigneurs » d’Alfred Laliberté devant le Bain Maisonneuve. Cette fontaine n’était pas en activité depuis un certain nombre d’années, le mécanisme ayant été bouché. Il faut saluer la décision de l’Arrondissement pour encore mieux mettre en valeur ce bâtiment patrimonial du quartier. Lors des visites guidées de l’Atelier, nombreuses étaient les personnes qui souhaitaient la mise en œuvre d’un tel projet.

Rappelons-en l’histoire en quelques mots. De 1909 à 1915, l’équipe du maire Alexandre Michaud et du conseiller Oscar Dufresne règne en maître sur les destinées de la ville de Maisonneuve. Marius Dufresne, frère d’Oscar, est également l’ingénieur municipal de la Ville. Cette équipe s’inspire du mouvement City Beautiful pour aménager le nouveau centre-ville de Maisonneuve : larges avenues avec terre-pleins bordés d’arbres, espaces verts, bain public, etc. C’est dans cet esprit qu’on aménage le Marché Maisonneuve en 1914 et le Bain Maisonneuve l’année suivante.

La majorité des résidences de l’époque ne comportant pas d’installations sanitaires, c’est pourquoi la ville avait fait construire cet édifice dans un souci d’hygiène publique. Le bain était gratuit cinq jours sur sept, les deux autres étant payants. Sur sept jours, seul le mardi était réservé aux femmes. Pour accroître la magnificence du marché et du bain, la Ville de Maisonneuve va commander deux œuvres en bronze au jeune sculpteur Alfred Laliberté, revenu de l’École des Beaux-Arts de Paris : « La Fermière » devant le Marché et «Les petits baigneurs» devant le Bain. Alfred Laliberté (1878-1953), auteur de plus de 950 sculptures, était considéré à l’époque comme le « sculpteur national » des Canadiens français. Les deux œuvres de Laliberté, coulées par la Fonderie Robert Mitchell Inc., sont inaugurées en 1916. Le Bain Maisonneuve est inauguré en avril 1916 par l’équipe du maire Lévie Tremblay qui avait chassé les Michaud-Dufresne du pouvoir au début 1915.

La sculpture est installée dans une niche tout en rondeur de la travée centrale. Elle comporte deux personnages : le plus âgé, dont la jambe pend au-dessus du bassin, semble vouloir arroser le second qui ne semble pas du tout apprécier le manège. La voûte représente une immense coquille Saint-Jacques. Deux colonnes cannelées entourent les parois de la niche, faites de marbre jaune pour réfléchir la lumière naturelle sur le bronze de la sculpture et le bassin de la fontaine est en pierre. Signalons que les deux petits baigneurs ne sont pas sans rappeler les trois enfants de « La Fermière ».

Les travaux effectués en août sur « Les petits baigneurs » seront les deuxièmes en date pour conserver cette œuvre magnifique. En 1991, la Ville de Montréal avait entrepris la restauration des bronzes, de la niche et de la fontaine.

A propos André Cousineau

André Cousineau
André Cousineau a participé à la rédaction de plusieurs brochures sur l'histoire du quartier. Il est maintenant responsable du site de l'Atelier d'histoire Mercier-Hochelaga-Maisonneuve (https://ahmhm.wordpress.com). Cet organisme, qui existe depuis 1979, s'est donné comme mandat de protéger le patrimoine de l'arrondissement et de diffuser, par tous les moyens possibles, l'histoire urbaine de ce quartier.

2 Commentiares

  1. Je me demande le pourquoi ce n’était pas un sculteur québécois ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.