Accueil | Citoyenneté | L’aménagement du parc Morgan – place aux citoyens

L’aménagement du parc Morgan – place aux citoyens

Lundi soir dernier, le maire de l’arrondissement Mercier–Hochelaga-Maisonneuve Réal Ménard, organisait une soirée d’information sur la phase II du réaménagement du parc Morgan. QuartierHochelaga y était. Grandes lignes du projet et compte-rendu par Christelle Lavoie, Geneviève Guérin et Annie Gaudreau.

Crédit: Julien Lebreton

Crédit: Julien Lebreton

Longtemps négligé, sinon laissé pour compte, le parc Morgan sera nettement plus invitant au terme des travaux si on se fie aux plans de l’administration Ménard. Plusieurs aspects ont été repensés: les entrées, l’éclairage, les installations récréatives et le mobilier.  Les enfants seront sûrement enchantés par les jeux d’eau et les nouveaux modules qui y seront installés. Les adultes ne seront pas en reste puisqu’on prévoit un parcours d’exercices et de nouveaux terrains de pétanque. Certaines zones sont déplacées, comme l’aire de pique-nique, la halte pour cyclistes et la fontaine à boire (qui est plus que périlleuse de l’autre côté de la piste cyclable). Au-delà de ces changements structurels, on prévoit la coupe, parfois préventive, d’arbres malades et l’introduction de nouveaux végétaux. Fait surprenant, des chaises longues seront placées dans un coin détente.

D’autre part, on nous promet un parc surveillé, animé et sécuritaire. Un oasis où il fera bon jouer et paresser, un parc qui, toutefois, semble avoir été pensé pour de belles journées… d’été. En effet, il est dommage de constater que la saison froide soit la grande oubliée de ce renouveau urbain. Pourquoi ne pas avoir inclus un parcours glacé ou une patinoire sympathique et familiale pour animer les jours d’hiver? La présence du kiosque semble pourtant faciliter l’accès à l’eau. Sur les plans, l’espace naturel de glissade semble obstrué par un muret ou une clôture délimitant  l’aire de jeux des tout-petits. Pourquoi ne pas avoir pris en compte le relief naturel du terrain qui, tout naturellement, nous incitait à s’élancer avec nos crazy carpet. La butte du parc Morgan compte pourtant un bon nombre de familles habituées à aller glisser les jours et même les soirs d’hiver. Nous manquons peut-être une belle occasion de créer un espace fréquentable en toutes saisons.

Les citoyens peuvent transmettre leurs commentaires et suggestions sur le plan d’aménagement jusqu’au 6 mars 2013.

Rappelons que le réaménagement du parc est orchestré en deux phases :
Phase 1: secteur au nord du chalet, jusqu’à la rue Sainte-Catherine
Phase 2: secteur au sud du chalet, jusqu’à la rue Notre-Dame

Objectifs principaux

  • Sécuriser les aires de jeux et le passage de la piste cyclable.
  • Rendre le parc accessible pour les personnes à mobilité réduite, mais également pour les services de police et d’entretien.
  • Réaménager et rafraîchir l’ensemble des installations.

Grandes lignes du projet

  • Les terrains de jeux seront remplacés. Celui des 2 à 5 ans sera situé à l’ouest du parc, et celui des 5 à 12 ans, à l’est. Une clôture entourera ces espaces.
  • Les jeux d’eau seront déplacés. Un bouton pressoir permettra une économie de consommation. Un ruisseau écoulera l’eau jusqu’à l’emplacement actuel des jeux d’eau, pour conserver cette structure à caractère architectural intéressant.
  • L’ensemble du mobilier du parc sera remplacé: tables de pique-nique, lampadaires, bancs, etc. Des chaises longues sont même prévues à l’aménagement, de même que de l’éclairage d’appoint pour mettre en valeur le chalet, au nord comme au sud.
  • Une aire d’animation pavée sera aménagée derrière le chalet.
  • Un espace d’exercice, dédié aux adultes, est prévu au plan. Celui-ci sera situé près de la piste cyclable, offrant ainsi une halte d’étirement aux cyclistes.
  • Le terrain de pétanque sera conservé, mais le jeu de fer à cheval sera éliminé. L’aire de pique-nique quant à elle sera déplacée.
  • Seize arbres malades seront coupés, entre autres autour du terrain de pétanque. Ceux-ci risquent de contaminer les autres s’ils ne sont pas retirés.

Glisser au parc Morgan

Commentaires de citoyens lors de la présentation publique du 18 février

  • La clôture qui ceinturera l’aire de jeux pour enfants fait réagir. Certains citoyens ont peur que ça rende l’espace propice à un parc à chiens improvisé. On souligne également l’inaction des gardiens de parc sur la présence de chiens sans laisse.
  • L’installation d’une patinoire extérieure est souhaitée. Le plan présenté ne prévoit pas d’emplacement qui le permettrait à l’arrière du chalet.
  • On critique le manque d’espace réservé aux adolescents, comme un terrain de basketball.
  • Des citoyens ont souligné la valeur patrimoniale du parc, son enracinement dans l’histoire du quartier. On suggère de le citer comme « site patrimonial » et de mettre en place des éléments, comme Vélopousse,  pour amener les visiteurs du Stade olympique vers le sud du quartier. Les représentants prévoient  de la signalisation vers les différents attraits aux alentours.
  • L’installation d’un réseau Wi-Fi dans le parc est souhaitée. La Société de développement commercial étudiera la question.
  • On remet en question la pertinence du ruisseau pour relier les jeux d’eau. Celui-ci coupera le terrain gazonné en deux, et risquera de créer des accidents.
  • Des résidents et commerçants demandent l’installation d’une borne Bixi à proximité du parc. L’arrondissement répond qu’aucun budget d’expansion n’est prévu, et qu’il s’agit d’une question d’équité pour l’ensemble du territoire de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve. Cependant, les bornes existantes dans le quartier pourraient être déplacées.
Brève histoire du parc – Le parc est situé à l’emplacement de la résidence et de la ferme d’un certain M. James Morgan, propriétaire des grands magasins Henry Morgan & Co (aujourd’hui La Baie). Celui-ci a légué son terrain à la ville à une condition: qu’il soit accessible aux citoyens sous la forme d’un parc. Depuis, plusieurs aménagements ont été effectués, dont la construction du chalet dans les années 1930.

Consultez la présentation publique de l’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve [PDF, 5,8 Mo] pour connaître tous les détails.

Visitez le site Internet de la Ville de Montréal pour en savoir plus sur les différents projets de réaménagement des parcs du quartier.

A propos de Annie Gaudreau

Annie Gaudreau
Formée en lettres, Annie travaille en communication Web depuis plus de dix ans. L’avenir des médias, la notion de quartier culturel et l’urbanisme font partie de ses sujets de prédilection, en particulier la façon dont l’aménagement de l’espace urbain contribue à créer des liens entre les individus. Elle croit à l’innovation sociale dans le développement économique local et à la puissance de la voix citoyenne. Elle porte une affection profonde à Hochelaga-Maisonneuve, le quartier où elle élève ses enfants.

3 commentaires

  1. Nous devons le «réaménagement» du parc Morgan… à l’incurie de l’administration en place. En effet, C’est sous la gouverne de Laurent Blanchard que la clôture longeant la rue Sainte-Catherine a été retirée (avec l’approbation de Louise Harel, alors députée), entreposée sans surveillance, pour finir par disparaitre (ah, la promesse de M. Blanchard de la restaurer!). Dès lors, le parc n’a pas cessé de se dégrader.
    Ce bijou aurait mérité mieux. Il aurait fallu préserver son caractère patrimonial, cadeau des gens qui ont habité le quartier avant nous.
    Il était devenu indécent de voir le parc dans un tel état de délabrement, dans un environnement en plein réaménagement (réfection de la façade du théâtre Denise-Pelletier, de l’artère commerciale) où boutiques et cafés commencent à redonner vie à ce secteur qui en a bien besoin. Nos élus n’avaient plus le choix de donner un coup de barre. Mais il eût été moins couteux et plus respectueux d’entretenir (et d’améliorer) le parc que de le sauver du désastre à la dernière minute.

  2. Stephane DURAND

    N’ayant pu me libérer pour assister à la rencontre.. Ce compte rendu est d’autant plus apprécié..

    Un Gros Merci à l’équipe de QH !!!

  3. Chantale TANGUAY

    Je suis totalement d’accord avec M. Dion au sujet de la disparition de cette clôture…C’est une honte, du vol.. et penser qu’elle a probablement été fondue! Notre héritage qui disparait au profit de personnes ayant les mains pas très propres..Fermez les yeux et dites: Je ne me souviens pas…Pas besoin d’accent italien; les Québécois sont capables de se plumer entre eux! Mais laissons le passé et revenons à nos besoins, asteur que les arbres centenaires sont coupés, on veut notre parc! Je veux bien qu’on l’aménage, mais l’hiver est un moment privilégié pour y aller, alors laissez vivre les enfants. Oter les chiens de là et de la cours d’école en passant…Et soyons des adultes et des parents responsables et réalistes. ^Ca coute moins cher, avant de réclamer des trucs : le basket pour ados est au Marché.. la station Bixi aussi. Ceux qui veulent du WIFI allez au Café! Des chaises longues, il y a des sans abris qui prenaient leurs douches nus, ils pourront maintenant se faire sécher au soleil! Le stade est dans notre cours faisons équipe! C’est un quartier formidable, très près du centre-ville et de ses problèmes s.vp. soyez positifs RÉALISTES et arrêter d’endurer. Les policiers m’ont confié : s’ils n’ont pas de plaintes ils ne font rien! Voyez ce qu’il y a ici, l’entraide, la compréhension, les services…Il faut participer et stopper le CHIALAGE!

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>