Accueil / Citoyenneté / #LaQuestiondelaSemaine: mobilité et infrastructures

#LaQuestiondelaSemaine: mobilité et infrastructures

Durant la campagne électorale municipale, QuartierHochelaga.com pose «la question de la semaine» (#LQS). Le concept? Une question par semaine aux candidats à la mairie et aux postes de conseillers de ville. 5 questions pour 5 thèmes différents. Cette semaine, nous parlons de mobilité et d’infrastructures.

Piste cyclable sur Notre-Dame en mauvais état, réseau cyclable parcellaire, service rapide de bus (SRB) qui s’arrêtera à Pie-IX, ruelles maganées sans compter les nombreux travaux sur les rues de notre quartier, difficulté à traverser la rue Ontario ou Sainte-Catherine, une rue Hochelaga a l’allure d’autoroute plus que de boulevard urbain, sept lignes de bus pour tout le quartier, les Hochelagais ont pourtant soif de mobilité et d’infrastructures sécuritaires et entretenues dans le quotidien. À la vue de l’ampleur de la tâche, une fois votre administration élue, quelles seront les priorités et quels projets seront iconiques de votre mandat dans ce domaine?

 

Projet Montréal – Éric Alan Caldwell

«L’offre en transport collectif a stagné à Montréal et notre ville suffoque sous le poids des entraves routières.» — Éric Alan Caldwell

Depuis sa création, Projet Montréal met de l’avant les transports actifs et collectifs pour développer la ville. L’offre en transport collectif a stagné à Montréal et notre ville suffoque sous le poids des entraves routières.

Le SRB Pie-IX est l’exemple frappant du manque de leadership de l’administration Coderre-Ménard. La planification de la phase 2 du projet, au sud de la station de métro, ne serait pas lancée avant 2022. Ces délais sont inacceptables.

Dès notre élection, nos priorités seront :

  • Accélérer la phase 2 du projet de SRB afin de relier rapidement le quartier vers le centre-ville via la rue Notre-Dame.
  • Augmenter le service et les fréquences de passage grâce à 300 nouveaux autobus.
  • Sécuriser les abords des écoles, des résidences pour aînés et des parcs grâce à du nouveau mobilier urbain, l’ajout de saillies de trottoir et de traverses piétonnières permanentes et bien visibles.
  • Redonner un côté humain à la rue Hochelaga et à nos rues commerciales en appliquant des mesures d’apaisement de la circulation efficaces.
  • Augmenter significativement le nombre de supports à vélo.
  • Accélérer la mise en place de pistes cyclables protégées.
  • Améliorer la dangereuse piste cyclable Notre-Dame afin d’en faire un vrai lien express est-ouest (configuration des intersections, éclairage, etc).
  • Assurer une meilleure coordination des travaux routiers; par la création d’une escouade mobilité consacrée à la surveillances des chantiers, l’augmentation du nombre d’inspecteurs pour vérifier la qualité des travaux et une meilleure communication avec les citoyens et les commerçants.

Équipe Denis Coderre – Réal Ménard

L’enjeu du transport requiert une multitude de solutions. Il ne suffit pas de dire que ça prend un plan intégré, ce qu’il faut c’est des moyens congrès qui permettront de soulager le réseau. Nous avons déjà fait plusieurs efforts en ce sens, mais il reste encore du chemin à faire et c’est pour cela que nous proposons plusieurs mesures qui vont améliorer l’ensemble de réseau de transport, tant pour les piétons, les cyclistes, les usagés du transport en commun que pour les automobilistes.

Ce qui a été fait dans les dernières années :

  • Nous avons investi 1.4 M$ pour des mesures d’apaisement de la circulation aux abords des parcs et des écoles, dont 48 nouveaux dos d’âne et 39 saillies de trottoir
  • la création du premier quartier vert à Montréal au coût de 3 M$ a permis d’apaiser la circulation dans le secteur et aussi de contribuer au patrimoine vert du quartier et à la sécurité des piétons,
  • la création de la piste cyclable Desjardins,
  • la création du lien cyclable et piéton de l’Antenne ferroviaire Longue-Pointe,
  • Transformation de la rue St-Clément en rue locale pour diminuer la circulation
  • Modification du réseau pour diminuer le camionnage sur la rue Viau
  • La mise en place de l’interdiction de stationner à 5 m des intersections pour améliorer la sécurité.

 

Ce que nous nous engageons à faire, notamment, en plus des travaux d’entretien réguliers :

  • La réduction de la vitesse autorisée sur toutes les rues locales à 30 km/h,
  • installer l’interdiction de stationnement dans toutes les intersections de l’arrondissement d’ici 2020,
  • ajouter 50 supports à vélo par année,
  • toutes les intersections où l’on a fait état de risques pour la sécurité seront analysées et au besoin, des correctifs seront apportés.
  • L’ajout de 50 km de piste cyclable
  • l’augmentation d’environ 30 % de la déserte en transport en commun
  • le prolongement de la ligne bleue du metro, ce qui permettra à la fois de désengorger le réseau existant et d’améliorer l’offre de service

Notre projet iconique :

Rue Pierre-De Coubertin

Notre projet iconique sera sans aucune hésitation le réaménagement de l’avenue Pierre-De Coubertin entre les rues Pie-IX et Viau. Il s’agit d’un investissement majeur de 16 M $, qui est nécessaire, et qui va transformer considérablement le milieu, embellir les abords du Parc olympique et surtout améliorer la qualité de vie des citoyens du quartier. Le réaménagement permettra l’élargissement des trottoirs, l’aménagement de 1,3 km de bandes cyclables protégées et l’ajout de près de 120 nouveaux arbres pour lutter contre les îlots de chaleur. Deux carrefours giratoires y seront aussi aménagés pour ralentir la circulation tout en limitant le nombre d’arrêts, ce qui rendra la circulation plus fluide et plus sécuritaire. C’est un projet qui s’inscrit dans le grand chantier de réfection du Quartier olympique, comprenant entre autres les installations du Parc et d’Espace pour la vie. Il s’ajoute aussi aux nombreux investissements publics qui ont cours aux abords de cet important quadrilatère récréotouristique et économique, avec l’arrivée de plus de 1 000 employés de Desjardins. La nouvelle configuration de l’avenue Pierre-De Coubertin répondra à deux principaux modes opératoires : celui, quotidien, apaisé, en lien avec le quartier, et celui événementiel, où des dizaines de milliers de personnes convergent vers le Stade olympique en transport actif, collectif et automobile.

 

 

A propos Arnaud Stopa

Diplômé d’histoire et de journalisme, un océan sépare le quartier qui l’a adopté en 2013 et ses origines. Surnuméraire au journal le Devoir, (vidéo) journaliste pigiste occasionnel, critique de musique métal à ses heures perdues, il souhaite faire connaître Hochelaga et son évolution actuelle.

4 Commentiares

  1. Mathieu Marcotte

    M. Stopa, j’apprécierais vraiment beaucoup si vous pouviez regarder vos courriels. Vous avez reçu, cet avant-midi, le texte de M. Ménard pour votre question. Je tiens aussi à vous rappeler que l’heure de tombée que vous nous avez donnée était ce lundi 11h30 puisque vous nous aviez envoyé votre question en retard cette semaine. Si vous faites le choix de ne pas publier notre réponse, veuillez au moins rectifier les faits et le dire ouvertement.

  2. Claude Lalande

    Dommage que la réponse ne soit toujours pas publiée. Nous, électeurs, avons besoin de l’information complète et fiable pour faire des choix éclairés.

  3. Richard Tremblay

    M. Ménard se vante d’avoir fait une piste cyclable sur la rue Desjardins. Effectivement, une nouvelle piste est apparue en 2016 pour être totalement démantelée à l’été 2017 et est toujours fermée. Il ne sait pas ce qui se passe dans l’arrondissement le maire sortant ou il s’en fout!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *