Accueil / Vivre dans Hochelaga / L’arrondissement lance la campagne « Dans MHM, ça torche ! »

L’arrondissement lance la campagne « Dans MHM, ça torche ! »

L’arrondissement MHM a lancé samedi le 28 avril sa campagne pour la propreté : « Dans MHM, ça torche ! », qui durera un mois. Cette campagne vise à faire plus d’efforts pour le verdissement, à sensibiliser les citoyens à des comportements nuisibles pour la propreté et à investir pour rendre le quartier plus agréable à vivre.

C’est durant le Torchest, le festival de propreté de MHM, qu’avait lieu le lancement de la campagne « Ça torche dans MHM ». Dans son discours, le maire de l’arrondissement MHM, Pierre Lessard-Blais, s’est réjoui que le budget pour la propreté de 4.6 millions ait été reconduit. Cela permettra de prendre plusieurs mesures concrètes pour améliorer la propreté de l’arrondissement.

« On va augmenter les effectifs de la brigade propreté et des équipes de verdissement. Il va y avoir aussi plus d’inspecteurs propretés. On va ajouter 24 cendriers sur la rue Ontario et la rue Sainte-Catherine, ainsi qu’une vingtaine de poubelles. On a également doublé le nombre de ballais trottoir pour la période printanière », énumère-t-il.

Une attention particulière sera portée à sept parcs de l’arrondissement : Préfontaine, Hochelaga, Thomas-Chapais, Louis-Riel, Morgan, Oliva-Pelletier et celui de la Promenade-Bellerive.

Des comportements à changer

Le maire souhaite que la campagne serve à sensibiliser les citoyens sur des comportements nuisibles à la propreté du quartier. « On a axé notre campagne sur trois problèmes : le non-respect des heures de collectes, les sacs de poubelle domestiques dans les poubelles publiques et les cacas de chien », explique-t-il.

L’humoriste Rosalie Vaillancourt fera des capsules durant la campagne afin d’expliquer aux gens les désagréments de ces comportements. Des affiches de sensibilisation seront également installées sur les poubelles du quartier.

Crédit photo: Mélanie Dusseault

Un slogan pour attirer les gens

Pierre Lessard-Blais assume pleinement le slogan de la campagne pour la propreté. « On voulait une campagne de communication qui soit audacieuse, positive, mais aussi déstabilisante, afin de favoriser la participation citoyenne. Ce n’est pas avec un slogan brun qu’on va piquer la curiosité des gens », soutient-il.

Le maire souhaite que la campagne encourage les citoyens à contribuer à la propreté du quartier et à tisser des liens entre eux. « Améliorer la propreté dans l’arrondissement » était d’ailleurs un des douze engagements pris par l’arrondissement pour l’année 2018.

A propos Thomas Laberge

Thomas Laberge
Habitant dans Hochelaga depuis 3 ans, Thomas Laberge a quitté son Saguenay natal pour faire ses études à l’UQAM. Après sa maîtrise en science politique, il se tourne vers le journalisme. S’intéressant aux multiples aspects de la vie en société, il cherche maintenant à voir comment le journalisme peut être la continuation de la politique par d’autres moyens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.