Accueil / Consommer local / Le début de la fin pour les déserts alimentaires dans Hochelaga-Maisonneuve

Le début de la fin pour les déserts alimentaires dans Hochelaga-Maisonneuve

Collaboration spéciale: Blaise Rémillard, coordonnateur pour le projet de solutions aux déserts alimentaires de La Table de quartier Hochelaga-Maisonneuve

Projet accès aux aliments frais et sains
Projet accès aux aliments frais et sains

Pour de nombreuses personnes, un quartier agréable commence par la présence d’une épicerie de quartier qui réponde à leurs besoins. Or, pour une partie importante de la population du quartier, l’offre est défaillante. Une réalité nommée « désert alimentaire » qui complique la vie et l’adoption d’une alimentation saine, notamment pour les familles, les aînés, les personnes à mobilité réduite et les personnes en situation de pauvreté.

Pour tenter de remédier à la situation, La Table de quartier Hochelaga-Maisonneuve organise donc trois repas de discussions, les 26 et 27 mars prochains, sur l’enjeu de l’accès aux aliments frais dans le quartier, et invite la population du quartier et l’ensemble des intervenants à y participer.

Bien que l’impact positif d’une alimentation saine sur la santé ne fasse plus aucun doute, seulement 30 % des Montréalais consomment des fruits et légumes 5 fois par jour, et des milliers de résidents du quartier vivent dans des zones mal desservies par les commerces en alimentation, notamment dans les secteurs défavorisés du sud-ouest et du nord-est d’Hochelaga-Maisonneuve. Selon La Table de quartier, relever l’accès aux fruits et légumes est donc une priorité afin d’appuyer le travail de dépannage et d’éducation mené par les groupes communautaires et les institutions du quartier. Cette priorité est d’ailleurs ressortie au terme des Opérations populaires d’aménagement (OPA) menées en 2011-2012 dans l’est et le sud-ouest du quartier, ainsi que lors de la Journée de réflexion en alimentation d’Hochelaga-Maisonneuve menée par une cinquantaine d’organisations du quartier en 2013.

Avec l’appui de la Direction de santé publique de Montréal, La Table de quartier entame donc une démarche de réflexion collective qui mènera au choix et à l’implantation d’une solution adaptée à la réalité du quartier. Souhaitons-nous la création d’un nouveau marché public sur le territoire, d’une fruiterie communautaire, d’un programme de partenariat avec des commerces existants, de marchés ambulants ou souhaitons-nous créer un service inédit pour répondre aux besoins de la population ? Quels sont les défis et les opportunités propres à chaque modèle ? Telles seront les questions abordées lors des deux lunchs et du souper de discussions des 26 et 27 mars prochains.

Ces rencontres auront donc lieu :
mercredi 26 mars de midi à 14 h 30 à la Salle communautaire Boyce-Viau (2623 rue Théodore, porte 1),
mercredi 26 mars de 18 h à 20 h 30 à La Table de quartier Hochelaga-Maisonneuve (1691 Pie-IX, local 407),
jeudi 27 mars de midi à 14 h 30 au Studio jeunesse de GCC La violence ! (3743, rue Ste-Catherine Est).

Toute la population et les groupes du quartier qui souhaitent participer sont donc invités à s’inscrire avant le 20 mars pour l’une des trois rencontres au 514 523-5395, poste 207, ou au www.tiny.cc/alimentationHM. Un buffet gratuit sera servi et un service de garde est disponible sur demande.

A propos Collaborateur spécial

Collaborateur spécial
QH reçoit et publie à l'occasion des textes qui provienent d'organismes et de résidents du quartier. Pour partager vos textes avec nous: info@quartierhochelaga.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.