Accueil / Culture / Les Promenades de Jane 2018 : un engouement dans MHM

Les Promenades de Jane 2018 : un engouement dans MHM

Dans une semaine auront lieu les fameuses Promenades de Jane, et elles affichent déjà complet dans le quartier! Les 4, 5 et 6 mai prochains, les citoyens de MHM pourront échanger sur l’histoire, sur l’aménagement ou sur la planification de leur quartier lors d’une marche organisée par et pour les citoyens.

Les Promenades de Jane : une marche citoyenne

Nées en hommage à l’urbaniste Jane Jacobs, les Promenades de Jane sont organisées dans le monde entier. Elles permettent aux résidents d’en apprendre davantage sur les richesses de leur quartier : histoire, développement, axes de réflexion urbains. Coordonnées par le Centre d’écologie urbaine, les promenades sont animées par les citoyens eux-mêmes, ou par des organisations du quartier, n’importe qui pouvant s’y atteler. Le fonctionnement est simple : un thème, une passion, un lieu de rendez-vous au coin d’un parc et nous voilà parti pour une marche citoyenne ludique et interactive. Chaque participant est invité à participer ainsi qu’à partager ses expériences.

Pour l’année 2018, le quartier MHM propose au total sept promenades réparties sur les trois jours du 4, 5 et 6 mai. Elles aborderont les thématiques suivantes : l’écologie, l’histoire, l’architecture et le patrimoine, ainsi que les initiatives communautaires du quartier.

Informations pratiques

4 mai

18 h – Revitalisation commerciale dans Tétreaultville avec Pierre Lessard-Blais et Suzie Miron

5 mai

10 h – Corridor vert de Mercier-Ouest

11 h – De la charité à la solidarité : initiatives communautaires dans Hochelaga-Maisonneuve (disponible en version anglaise, même heure)

13 h – Revitalisation commerciale dans Tétreaultville avec Pierre Lessard-Blais et Suzie Miron

6 mai

10 h 30 – Stade olympique : passé et avenir de la tour penchée

11 h – Hochelaga : là où l’action communautaire se marie avec le patrimoine

14 h – Retour aux sources du ruisseau Molson

 

Pour obtenir plus d’informations sur le contenu des promenades, rendez-vous sur promenadesdejane.com.

Jane Jacobs, ou comment replacer le citoyen au coeur du développement urbain

Crédit : New York World Telegram

Permettre à ceux qui vivent le quartier au quotidien de participer au développement urbain, encourager la marche pour prendre le temps d’observer et d’étudier, voilà comment Jane Jacobs imaginait l’organisation des villes. Sans diplôme, Jane a réussi à inspirer les plus grands architectes et planificateurs américains grâce à sa perception urbaine basée sur l’expérience et sur l’usage et non sur les théories urbanistiques modernes défendues par Howard ou Le Corbusier.

Un texte de Lisa Le Run

A propos Lisa Le Run

Lisa Le Run
Après des études en économie puis en développement territorial, Lisa a atterri au Québec en 2015. Persuadée que le changement social commence à l'échelle locale et très attachée au quartier, elle reste à l’affût des initiatives naissantes du domaine de l’économie sociale. Sensible aux défis environnementaux, Lisa travaille au sein de la Société écocitoyenne de Montréal (écoquartier Sainte-Marie).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *