Accueil / Citoyenneté / Carole Poirier remporte l’investiture du Parti Québécois dans Hochelaga-Maisonneuve

Carole Poirier remporte l’investiture du Parti Québécois dans Hochelaga-Maisonneuve

NDLR: Le texte suivant est tiré d’un communiqué officiel émis par la candidate. Sa publication ne constitue d’aucune manière un appui de la part de l’équipe éditoriale de QuartierHochelaga.

Le dimanche 8 avril, plus de 300 personnes du quartier se sont déplacées dans le gymnase de l’école Baril pour saluer et appuyer la députée d’Hochelaga-Maisonneuve Carole Poirier, qui a remporté l’investiture locale du Parti Québécois

L’activité d’investiture a permis aux citoyens et citoyennes de rencontrer et d’échanger avec Carole Poirier qui a annoncé aux gens du quartier qu’elle leur offrait de continuer de les représenter à l’Assemblée nationale en étant candidate aux élections de cet automne. Le gymnase de l’école Baril s’y prêtait bien, car c’est un espace lumineux et convivial en plus d’être le lieu d’une victoire très symbolique pour le quartier.

En 2012, les citoyens mobilisés ont demandé de l’aide de la députée Carole Poirier dans leur lutte pour la salubrité des écoles de la rue Adam et leur reconstruction / rénovation. En 6 mois, Carole a obtenu du gouvernement du Québec qu’il garantisse l’argent nécessaire pour les écoles Baril et Saint-Nom de Jésus. Le début du mouvement pour la rénovation des écoles vétustes du Québec a pris essor dans Hochelaga-Maisonneuve.

Carole Poirier a partagé avec la foule son vécu personnel comme citoyenne d’Hochelaga-Maisonneuve ainsi que son amour pour le quartier et ses habitants; ses deux grandes sources de motivations dans son rôle de représentante.

«À 24 ans, je me suis présentée au bureau de l’aide sociale. Je sentais le jugement dans le regard des autres et dans celui des fonctionnaires. Malgré moi je me suis sentie humiliée, au lieu d’être soutenue durant cette période difficile. »

« Au début de la quarantaine, j’étais seule, je venais de perdre ma job et je devais retourner aux études car j’avais seulement un secondaire 5 et ce n’était pas suffisant. Je suis allée travailler chez Canadian Tire comme caissière pour payer mes cours. Je sais c’est quoi de repartir à zéro et j’ai vécu la précarité plusieurs fois. Je connais ça. Et je suis toujours indignée du regard collectif qu’on porte sur celles et ceux à qui ça arrive. C’est aussi pourquoi j’utilise mon rôle de députée pour développer des services qui aident les gens à s’en sortir. J’ai le même esprit avec les gens qui décident de se lancer en affaires; les petits commerçants et les entrepreneurs dans l’Est de Montréal ne l’ont pas toujours facile, il faut les appuyer et les aider.»

Carole Poirier a mis l’accent sur le fait que son travail se fait rarement en silo et seule. Elle travaille plutôt sur des projets communs et collectifs avec les gens, les organismes et les entreprises du quartier.

«Je m’appelle Carole Poirier. J’ai appris à être qui je suis avec vous, les gens d’Hochelaga-Maisonneuve, mes voisins, mes amis, avec qui j’ai grandi et avec qui je vis. J’ai le goût que l’on continue ensemble à être créatifs et humains pour développer notre quartier. J’ai le goût de continuer à parler le langage du quotidien avec les ministres du gouvernement (ça fait tellement de bien!), j’ai le goût qu’on pense en dehors de la boîte, alternatifs, nouveaux, originaux et avant-gardistes. Ensemble nous faisons avancer des projets importants ! C’est ça notre quartier !»

 

Pour elle, les priorités du quartier sont la mise en place de services pour les familles et les ainés, l’accès aux soins de santé, l’appui au travail des petits entrepreneurs et commerçants pour faciliter leur développement, l’essor du milieu communautaire et l’aide aux personnes vulnérables.

 

A propos Collaborateur spécial

Collaborateur spécial
QH reçoit et publie à l'occasion des textes qui provienent d'organismes et de résidents du quartier. Pour partager vos textes avec nous: info@quartierhochelaga.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *