Accueil / Consommer local / Nouvelle librairie jeunesse dans Hochelaga-Maisonneuve

Nouvelle librairie jeunesse dans Hochelaga-Maisonneuve

Ayant pignon sur rue depuis 46 ans, le magasin de jouets pour enfants Bric-à-Brac ouvrira le premier novembre prochain une librairie jeunesse au 2011, rue Aylwin, dans un bâtiment à proximité de son magasin de la rue Ontario Est.

Capture d’écran 2014-09-18 à 14.17.38

C’est la popularité de la vente de livres jeunesses sur son plancher qui a incitée le commerce à élargir ses activités et à ouvrir ce qui s’annonce comme la seule librairie jeunesse dans Hochelaga-Maisonneuve.

crédit : Anne-Marie Provost
crédit : Anne-Marie Provost

« Nous vendons beaucoup de livres en plus des jouets et je n’ai pas assez de place en magasin pour pouvoir satisfaire la demande. Nous avions donc besoin d’espace supplémentaire et nous avons décidé d’ouvrir une librairie à part », explique Serge Hudon, propriétaire du Bric-à-Brac.

La librairie occupera un espace de 1000 pieds carrés et mettra en vente des livres pour la tranche d’âge de 0 mois à l’adolescence.

« Il y aura de tout : des bandes dessinées, des Martine, des livres populaires, des romans et des livres à visée éducative », précise Serge Hudon.

La librairie aura les mêmes heures d’ouverture que le Bric-à-Brac, qui continuera de son côté ses activités de vente de jouets.

Lundi-mardi-mercredi : 9h-18h
Jeudi-vendredi : 9h-21h

Samedi : 9h à 17h
Dimanche : 10h à 17h

A propos Anne-Marie Provost

Anne-Marie Provost

Anne-Marie est journaliste au 24 Heures et chef de pupitre au magazine Trente. Elle a auparavant travaillé comme comme stratège médias sociaux et gestionnaire de communauté, en plus de toucher aux relations de presse. Elle détient un baccalauréat en science-politique de l’Université de Québec à Montréal et un DESS en journalisme de l’Université de Montréal. Elle est passionnée par son quartier et s’intéresse à tout ce que les gens ne savent pas encore.

4 Commentiares

  1. Erreur: il y a une librairie jeunesse dans le quartier Mercier ouest (Librairie LSC au coin Dickson et Sherbrooke). Et de par la vente au détail qui ne va pas très bien, elle va fermer ses portes dans quelques semaines après plus de 100 ans d’existence. Je souhaite donc bonne chance au propriétaire du Bric à Brac dans ce nouveau défi.

    • Anne-Marie Provost

      Le terme « quartier » dans l’article réfère à Hochelaga-Maisonneuve (donc plus à l’ouest de Mercier) et la SDC m’a confirmé plus tôt qu’à leur connaissance, c’est bien la seule dans ce secteur. J’avais néanmoins entendu parler de la fermeture de LSC, c’est en effet une mauvaise nouvelle…

  2. Je trouve que c’est une excellente nouvelle pour le quartier Hochelaga. Ca va permettre une alternative aux livres du Dollorama, Rossy et PJC qui sont généralement des mauvaises traductions de Walt Disney.

    La librairie LSC a fait une tentative sur le Plateau qui a duré, je crois, 3 mois. Pourtant, il y a un Bric-a-brac, Diabolo et le Renaud-Bray qui sont toujours pleins à craquer. La succursale sur Sherbrooke est située dans un quartier de plus en plus destiné aux personnes agées et loin des familles. Alors, je ne crois pas que le problème vient des consommateurs mais d’une mauvaise gestion de leur part.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *