Accueil / Citoyenneté / Pour la construction de logements sociaux sur le terrain Lanctic

Pour la construction de logements sociaux sur le terrain Lanctic

OPINION – Depuis plusieurs années, le Comité de Base pour l’action et l’information sur le logement social (BAILS) d’Hochelaga-Maisonneuve revendique la construction de logements sociaux sur le terrain Lanctic. Ce terrain vague, situé sur le boulevard Sainte-Catherine à l’intersection Jeanne d’Arc est à vendre depuis plusieurs dizaines d’années. 

Dans un quartier où le taux de logements inoccupés est pratiquement nul, il est urgent que la municipalité réserve ce terrain pour la création de logements sociaux! À travers les années,  le comité BAILS et des citoyen.nes du quartier ont interpellé des élu.es de différents paliers gouvernementaux pour partager leurs préoccupations. Nous avons campé sur le terrain Lantic, fait de nombreux barbecues et rassemblements. Pourtant, aucune réserve de terrain n’a été faite.

Crédit: comité BAILS/
Geneviève Vaillancourt

Le comité BAILS s’oppose depuis plusieurs années au projet immobilier OSHA Condos. Ce projet de plus de 200 unités de condo menace de transformer durablement le secteur dans lequel il s’apprête à s’ériger et ce, au détriment des personnes et ménages à faible revenu. Dans ce contexte de transformations, il est impératif que des logements sociaux soient construits afin d’éviter de chasser les résident.es de leur quartier, faute de logements abordables. « La municipalité se doit de mettre les ressources à leur disposition pour assurer que des personnes et familles ne se retrouvent pas à la rue », explique Geneviève Vaillancourt, organisatrice communautaire au Comité BAILS.

Le comité BAILS organise une activité de création au terrain Lantic, afin de rendre visible le besoin criant de logements sociaux dans le quartier. Les résident.es seront invité.es à laisser leur trace sur le terrain  Lantic le lundi 25 mars, à 13h00. 

Un texte de Geneviève Vaillancourt / Comité BAILS

A propos Collaborateur spécial - Place publique

Collaborateur spécial - Place publique
La publication d’un texte ne signifie en aucun cas que QuartierHochelaga endosse les propos de son auteur. Soumettez vos textes à info@quartierhochelaga.com avec pour objet «Lettre d'opinion»

3 Commentiares

  1. Avec toutes les énergies qu’ils mettent à revendiquer le bien d’un autre, pourquoi il ne font pas des levée de fonds, guignolé, gofundme pour l’acheter ce terrain? Le BAIL en étant propriétaire pourait en faire ce qu’il veut et louer les logements à qui il veut? Demandez à un investisseur immobilier de vous conseiller sur ce sujet. Comment devenir indépendant et cesser de quèter et de dépendre des autres.

    • Ce serait une solution. Toutefois, la responsabilité de couvrir les droits fondamentaux dont le logement, revient à l’État. Ce dernier crée et finance des institutions pour en faire la gestion (SCHL, SHQ, OMH et autres). Le montant prévu est nettement insuffisant pour couvrir les besoins en termes d’accès au logement social.

  2. Pierre Langlois

    Créer des ghettos de pauvreté pour combattre la pauvreté. Il s’agissait d’y penser!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.