Accueil / Citoyenneté / Projet Montréal invite les citoyens à s’impliquer davantage dans les débats à l’Arrondissement

Projet Montréal invite les citoyens à s’impliquer davantage dans les débats à l’Arrondissement

La nouvelle administration de l’arrondissement Mercier–Hochelaga-Maisonneuve a profité de son premier conseil pour inviter les citoyens à s’impliquer davantage dans les débats politiques lors des conseils d’arrondissement.

L’arrondissement Mercier–Hochelaga-Maisonneuve (MHM) est en effet maintenant dirigé en majorité par les élus de Projet Montréal : le nouveau maire Pierre Lessard-Blais et la nouvelle conseillère de Tétreaultville Suzie Miron sont venus rejoindre les conseillers réélus Éric Alan Caldwell et Laurence Lavigne-Lalonde. Seule Karine Boivin-Roy de Louis-Riel reste pour Équipe Denis Coderre.

« Je ne prends pas pour acquis le fait de représenter les citoyens de MHM. Comme a dit Valérie Plante, la ville de Montréal n’appartient pas aux élus, elle appartient aux Montréalais, affirme la conseillère de Maisonneuve–Longue-Pointe, Laurence Lavigne Lalonde. On veut vous entendre, impliquez-vous ! On veut travailler au quotidien avec vous. On compte sur vous pour nous nourrir de vos propositions. »

La valorisation de l’implication citoyenne était sur toutes les lèvres lors du premier conseil de la nouvelle administration. « L’échange citoyen lors des conseils d’arrondissement, c’est pour moi un moment sacré. On veut des échanges encore plus constructifs lors de notre mandat », explique le conseiller d’Hochelaga, Éric Alan Caldwell.

Le nouveau maire de MHM, Pierre Lessard-Blais, a quant à lui fait un plaidoyer pour une meilleure communication avec les citoyens en ce qui concerne les travaux majeurs. « Nous voulons consulter les utilisateurs avant d’arriver avec un plan tout fait d’avance. Nous voulons que les gens reprennent en main leur espace public », souligne-t-il.

Budget reporté

Toutefois, l’adoption du budget 2018 a été reportée à une date ultérieure, probablement début décembre. Aucune proposition majeure n’a donc été adoptée lors du premier conseil, si ce n’est que de quelques soutiens financiers attribués à des organismes comme Petits Bonheurs.

Les élus ont tout de même promis de s’attarder à plusieurs choses dès leur première année à la tête de l’arrondissement, par exemple la sécurité autour des écoles et un investissement majeur dans le verdissement.

 

A propos Samuel Lamoureux

Samuel Lamoureux

Journaliste, improvisateur à la retraite, Samuel est un passionné de musique électronique, de littérature et de sociologie. Hochelaga-Maisonneuve l’a toujours fasciné par son pôle contre-culturel à Montréal. Rendez-vous au Pizza Piroz pour une discussion sur l’avenir du quartier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *