Accueil / Vivre dans Hochelaga / Quoi faire avec vos résidus domestiques dangereux?

Quoi faire avec vos résidus domestiques dangereux?

Un peu de ménage?
Un peu de ménage?

J’ai un tiroir plein de piles vides qui ne servent absolument à rien. Sur mon balcon, j’ai un galon de peinture inutilisé qui me sert d’appui-pied quand je prends un peu de soleil dehors. La réalité est que j’ai tout plein de résidus domestiques dangereux (RDD) autour de moi, et comme le printemps semble enfin débuter pour de bon,  il est grand temps de faire le ménage !

Si comme moi, vous ignorez peut-être quoi faire avec les restants de peinture, les bouteilles d’aérosol vides ou même les vieilles bouteilles de propane qui traînent à la maison, et bien voici quelques renseignements qui pourraient bien vous être utiles.

Qu’est-ce qu’un résidu domestique dangereux (RDD)?

Il s’agit d’une matière ou d’un produit d’usage courant qui représente un danger si on en dispose via la collecte de déchets habituelle. Lors de la campagne de collecte des RDD en 2013, l’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve a recueilli 5,2 tonnes de RDD ! Le résidu le plus commun rapporté par les citoyens ? La peinture !

Nous sommes entourés de RDD chez soi, voici une courte liste des plus communs :

  • les restants de peinture (latex, alkydes, émail), teintures, apprêts, vernis et les scellants;
  • les huiles à moteur et les huiles végétales;
  • les  batteries (acide / plomb) et les piles rechargeables ou non;
  • les produits nettoyants, dégraisseurs et débouche-conduits;
  • la térébenthine, le varsol, l’essence, le carburant, les diluants;
  • les pesticides et engrais;
  • les aérosols;
  • les bouteilles de propane;
  • les tubes fluorescents et les ampoules fluocompactes.

Comment se débarrasser de nos RDD?

L’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve organise deux jours de collecte des résidus domestiques dangereux:

  • le 10 mai à l’aréna Francis Bouillon (3175, rue de Rouen), et
  • le 6 septembre au stationnement sur la rue Letourneaux, au sud de la rue Notre-Dame Est. 

Départissez-vous sécuritairement de vos RDD entre 9 h et 17 h aux deux points de cueillette mentionnés.

En dehors des journées de collecte, quoi faire avec mes RDD?

Inutile de les empiler dans une garde-robe vide ou dans le fond de votre remise, il existe un réseau d’écocentres à Montréal qui vous débarrasseront en tout temps  de vos résidus en toute sécurité.

Pour trouver l’écocentre le plus près, consultez le lien suivant : Écocentres de Montréal

En plus des RDD, les écocentres acceptent également les résidus normalement refusés lors de la collecte des ordures ménagères comme les électroménagers, les pneus hors d’usage, les résidus de construction/rénovation, les résidus verts, les produits électroniques et même les vêtements encore en bon état.

Cet article vous est présenté en collaboration avec l’arrondissement Mercier–Hochelaga-Maisonneuve

A propos Jean-Pierre J. Godbout

Jean-Pierre J. Godbout
Président du conseil d'administration de QuartierHochelaga coop de solidarité et ancien rédacteur en chef de QH, Jean-Pierre prend un plaisir fou à découvrir les belles et bonnes choses qui l’entourent dans le quartier qu’il habite; Hochelaga-Maisonneuve. Franco-ontarien déraciné, il détient un baccalauréat en communication sociale de l’UQTR et travaille actuellement une maîtrise en administration publique. Il œuvre dans le domaine des relations publiques et des communications depuis près de 10 ans au sein d’institutions gouvernementales et communautaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.