Accueil / Culture / Révèle la relève: Saison d’hiver exceptionnelle à découvrir

Révèle la relève: Saison d’hiver exceptionnelle à découvrir

Sarah Toussaint-Léveillé
Sarah Toussaint-Léveillé

La programmation d’automne de la série Révèle la relève a pris fin le 6 décembre dernier au cabaret de la maison de la culture Maisonneuve et reprendra cet hiver. Grâce à leur collaboration, les Francouvertes et la maison de la culture ont fait de cet événement une plateforme pour la relève musicale.

« La programmation d’hiver est l’une de celles dont je suis la plus fière. Je pense que les trois soirées qu’on présentera seront vraiment intéressantes. J’ai un attachement très particulier pour Les sœurs Boulay et ce qu’elles représentent, parce qu’elles ont gagné les Francouvertes », a confié la programmatrice de la série Révèle la relève, Stéphanie Lavigne-Charrette.

« On dirait que les astres se sont alignés. Ça arrive souvent, durant une saison, qu’il y ait au moins un spectacle dont on est sûrs. On en présentera trois cet hiver et ils seront tous au top. La saison prochaine sera vraiment exceptionnelle », a ajouté l’agent culturel de la maison de la culture Maisonneuve, Pierre Larivière.

« Ce sont des artistes qui sont en train de passer de la relève à un plus large public », a déclaré Mme Lavigne-Charrette, à propos des artistes de la série dont les spectacles auront lieu cet hiver. « On est chanceux de pouvoir les intégrer dans la programmation et de donner la possibilité à ceux qui partageront la scène avec eux de se faire voir par plein de gens. C’est ce qui est intéressant avec des plateaux doubles », a-t-elle ajouté au sujet de la forme que prennent les spectacles de la série qui réunissent deux artistes par soir.

Partenaires pour la culture

« Hochelaga-Maisonneuve est, en 2013, un quartier en effervescence. C’est le fun d’avoir cette série-là ici, qui fait sa place depuis huit ans. La série a été créée parce que les Francouvertes et la maison de la culture étaient là, ensemble, et que ça se prêtait bien à la collaboration », a-t-elle précisé au sujet de l’événement.

Navert
Navert

« L’objectif, c’est d’offrir une scène à des artistes qui n’ont pas encore accès aux grandes salles, de les sortir des bars et de les amener dans un lieu où ils vont avoir un public avec une bonne écoute, des éléments techniques plus appropriés pour ce qu’ils font, et ce, dans des conditions optimales. Souvent, on peut aussi leur offrir un cachet qui est différent des endroits où ils font des door deals », a-t-elle ajouté.

« Avec le temps et comme notre intention est de promouvoir la culture à l’intérieur du quartier, on s’est dit que cette série pourrait être le “fer de lance” de ce qu’on veut développer à la maison de la culture : la jeune relève et la jeune création. Révèle la relève est, en quelque sorte, au cœur de ça. Autour de la série, il y a d’autres projets qui sont en train de prendre forme. Ça va devenir un peu l’image de la maison de la culture Maisonneuve pour les prochaines années. Ça n’exclut pas qu’on réalise d’autres projets pour une clientèle plus générale, mais on va avoir une identité propre par rapport à la jeune création », a ajouté M. Larivière à propos de la série Révèle la relève.

Le premier spectacle de la programmation d’hiver de la série Révèle la relève aura lieu le jeudi 6 février prochain à la maison de la culture Maisonneuve et présentera Sarah Toussaint-Léveillé et Les sœurs Boulay. Le 21 févrirer vous retrouverez Navert et Jimmy Hunt à l’affiche.

CONCOURS: Rendez-vous à la page du concours « J’aime ma maison de la culture et ma bibliothèque », organisé par l’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve et courez la chance de remporter une variété de prix des plus intéressant!

*Cet article a été réalisé grâce à la participation de l’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve.

A propos Leïla Jolin-Dahel

Leïla Jolin-Dahel
Bachelière en musique, ancienne étudiante de lettres et présentement à l'UQÀM en communication, Leïla se passionne pour la culture en général, qu'elle soit musicale, cinématographique, artistique, théâtrale ou littéraire. Elle se joint à QuartierHochelaga pour faire découvrir les bijoux culturels de son quartier d'adoption depuis à peine deux ans, qu'elle appelle affectueusement son Sweet Home Hochelaga.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.