Accueil / Vivre dans Hochelaga / La SDC dévoile son plan pour favoriser le dynamisme économique du quartier

La SDC dévoile son plan pour favoriser le dynamisme économique du quartier

La Société de développement commercial d’Hochelaga-Maisonneuve (la SDC) a dévoilé le 12 octobre dernier sa « vision 2025 », le résultat de deux années de réflexion. Un certain nombre de projets ont ainsi été imaginés, comme le réaménagement du chalet du parc Morgan, le verdissement de l’avenue Morgan et la réhabilitation de l’ancien marché Maisonneuve.

Il s’agit d’une vision ambitieuse ayant comme objectif d’améliorer la vie du quartier et favoriser le dynamisme économique. La SDC s’est donné sept ans pour planifier et mettre en place une partie de ces projets. Cependant, certains d’entre eux nécessitent de trouver des partenaires car ils dépassent leur pouvoir d’actions.

« Pendant ces deux années de réflexion, nous avons invité les citoyens, les partenaires, les organismes communautaires et les commerçants à venir s’exprimer sur la manière dont ils voyaient le quartier et les Promenades Hochelaga. Nous avons récolté des idées, décelé des besoins, et, à partir de là, nous avons pu développer la vision 2025 », nous explique Jimmy Vigneux, directeur de la SDC Hochelaga-Maisonneuve.

Les projets en cours

La stratégie d’affichage fait partie des projets qui sont en cours de réalisation. « Notre quartier est dynamique et créatif. De plus en plus de gens qui ne vivent pas dans Hochelaga viennent le visiter. Par exemple, lors des shows de ruelles, 60 % des spectateurs ne sont pas résidents du quartier, nous révèle Jimmy Vigneux. Malheureusement, l’affichage actuel ne permet pas une bonne orientation vers les différents attraits du quartier. Nous travaillons donc à installer une signalisation qui partirait des stations de métro et de l’Esplanade Financière Sun Life pour accompagner les gens dans la découverte du cœur d’Hochelaga. »

Pour 2018, la SDC aimerait bien mettre en place un service de navette pour desservir les 1 200 employés de chez Desjardins qui prendront bientôt place dans la tour Olympique et les amener à dîner dans les restaurants du quartier.

Place Simon-Valois. Crédit photo Mélanie Dusseault.

Les projets pilotes

« Nous sommes la bougie d’allumage de certains projets mais nous avons besoin que l’Arrondissement, et la Ville de Montréal, la Corporation des marchés publics ou encore des partenaires embarquent dans certains de ces projets pour qu’ils se concrétisent », nous avoue Jimmy Vigneux.

C’est le cas pour le réaménagement du chalet du parc Morgan, le verdissement de l’avenue Morgan et la réhabilitation de l’ancien marché Maisonneuve. « Le chalet de la place Morgan offre une des plus belles vues sur le marché et la tour Olympique et pour le moment, il n’a pas été rénové et n’est pas adapté pour organiser des évènements. L’idée serait d’y accueillir un café-bar estival, nous informe Jimmy Vigneux. Pour l’ancien marché, c’est un véritable gaspillage d’espace. Pourtant l’édifice est magnifique et a un potentiel d’agrandissement incroyable. On aimerait qu’il héberge à nouveau des maraîchers et que les habitants puissent le fréquenter régulièrement en allant faire leur épicerie. Un marché, c’est générateur d’achalandage. »

Pour Jimmy Vigneux, le marché, l’avenue Morgan et le parc Morgan forment la pierre angulaire qui permettra d’augmenter de manière significative la fréquentation et la consommation locale. Mais pour l’heure, la mise en place de ces projets reste incertaine puisqu’ils sont localisés en dehors de leur périmètre d’actions. Le directeur de la SDC  nous confirme cependant que des projets pilotes seront planifiés d’ici les deux prochaines années.

La mission de la SDC Hochelaga-Maisonneuve

Rappelons que la mission première de la Société de développement commercial d’ Hochelaga-Maisonneuve est de contribuer au rayonnement des deux artères commerciales principales du quartier : la Promenade Ontario et la rue Sainte-Catherine Est. « Pourquoi un entrepreneur viendrait s’installer dans Hochelaga plutôt que Rosemont ? Tout est dans l’accueil, nous voulons accompagner nos commerçants, les aider à s’installer ou bien à entreprendre des projets de rénovation », nous explique Jimmy Vigneux.

On retrouve plusieurs projets à cet effet dans la vision 2025. Depuis un an, la SDC a mis en place une stratégie pour développer la rue Sainte-Catherine Est. « Le nombre de locaux vacants a diminué de moitié en une année », nous confie le directeur de la SDC. La stratégie utilisée est d’amener les créateurs et artisans qui ont besoin d’un atelier-boutique à s’installer dans la rue commerçante. « On travaille également sur un projet d’espaces de coworking pour les créateurs qui ont besoin d’un petit espace. On s’est aperçu qu’il y a une véritable demande pour ce type de local, mais aucune offre. »

Enfin, un label « Made in Hochelaga » devrait également voir le jour. « C’est un quartier créatif, les gens sont fiers de vivre ici et de consommer local. On veut créer un sentiment d’appartenance forte. Le label permettra de mettre en lumière les artisans qui créent leurs produits à Hochelaga », nous révèle Jimmy Vigneux. C’est aussi ce que pense Laurianne Lamarche, coordonnatrice marketing et communications pour la SDC. « Nous voulons donner une personnalité, une image aux Promenades Hochelaga. Mon travail est passionnant, la SDC répond vraiment à mes valeurs, il y a pleins de possibilités d’actions. »

Chalet Parc Morgan. Crédit photo Mélanie Dusseault.

Les événements à venir

En décembre, les résidents seront invités à venir voir le père Noël, dans un local situé au 3721, Ontario Est. Des animations ainsi que la vente de sapins seront prévues sur la place Simon-Valois, du 7 au 10 et du 14 au 17 décembre.

Également, de décembre à mars, se tiendra chaque samedi, à l’Esplanade Olympique, la boutique Hochelaga, où seront exposés les produits des créateurs et artisans du quartier. Un espace sera réservé par exemple à Electrik Kidz, vêtements pour enfants ou encore Bigarade, linge de maison.

Lors du long week-end de mai, la place Simon-Valois se transformera en un grand marché de fleurs, où les habitants pourront se procurer leurs plantes pour la saison printemps-été. « Les évènements Hochelaga sont organisés en toute simplicité, afin de rassembler les habitants du quartier », nous raconte le directeur de la SDC.

A propos Céline Pallares

Passionnée d’écriture, Céline est l’auteure d’un blogue sur la mode responsable, un sujet qui lui tient à cœur. Elle continue sa formation en écriture journalistique et espère devenir une rédactrice à temps plein. C’est dans le quartier Hochelaga qu’elle a décidé de s’installer avec sa petite famille il y a maintenant 3 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *