Accueil / Culture / Le Square-Dézéry, un lieu à réinvestir

Le Square-Dézéry, un lieu à réinvestir

La restauration du Square-Dézéry est dans l’actualité depuis quelques années. Ce lieu est chargé d’histoire puisqu’il constitue le cœur du Vieux-Hochelaga.

L’histoire de ce lieu commence en 1828, avec la cession d’un terrain appartenant à Jean-Baptiste Dézéry aux Sulpiciens pour la construction d’une chapelle. Celle-ci est érigée à partir de 1829 en plein milieu de l’actuelle rue Dézéry, face au fleuve. D’abord appelée Chapelle du Courant Ste-Marie, elle est placée sous l’invocation de la Nativité de la Très-Sainte-Vierge le 15 septembre 1838. En 1840, Jean-Baptiste Dézéry veut prolonger la rue Dézéry et échange aux Sulpiciens le terrain du futur Square-Dézéry contre celui de l’église. Ce terrain est délimité par la rue Ste-Catherine au nord, la rue Dézéry à l’ouest, la rue Hudon au sud et l’actuel poste de pompiers à l’est. L’église ne sera finalement déplacée dans le square qu’en 1870 avec la création de la ville d’Hochelaga et le désir des élus de dessiner un certain nombre de rues.

La chapelle est incendiée le 17 décembre 1875. Plus tôt cette année-là, les Sulpiciens avaient cédé le terrain au diocèse de Montréal qui en avait fait don à la paroisse de La Nativité. La chapelle n’est pas reconstruite puisque l’église de La Nativité, rue Ontario, est en construction. En septembre 1876, la fabrique vend le terrain à la municipalité. Celle-ci décide d’y ériger la Maison municipale. Peu avant l’annexion d’Hochelaga à Montréal en décembre 1883, on construit un marché public adjacent à la maison municipale.

En mars 1903, les citoyens du quartier envoient une pétition au conseil de la Ville de Montréal pour transformer le bâtiment qui a servi de poste de pompiers jusqu’en 1900 mais qui est alors abandonné. Les doléances des citoyens sont entendues et la conception du square est confiée à l’architecte-paysagiste Aristide Beaugrand-Champagne. Les travaux sont complétés en l’espace de six mois. Beaugrand-Champagne dessine le parc en forme de croix de Saint-André à laquelle il ajoute des lignes ovales qui divisent le parc en quatre segments. L’inauguration du square a lieu le 9 novembre 1903. D’abord nommé Parc Bumbray selon La Patrie puis Square Hochelaga, l’endroit est finalement désigné comme Parc Dézéry.

Sur l’ancienne rue Hudon, derrière le poste de pompiers, se trouvait un bain public en bois qui n’ouvrait que l’été. Construit en 1890, il est démoli en 1906 puisque le nouveau bain est érigé sur la rue Marlborough (Alphonse-D.-Roy). La surface du square est donc agrandie.

Le vocable Square ou Parc Dézéry ne se retrouve pas dans les atlas des compagnies d’assurances entre 1907 et 1959. On le désigne tout simplement par parc public. On voit apparaître le nom de Parc Dézéry dans les années 1970 sur les cartes d’utilisation du sol de la Ville de Montréal. Ce n’est que le 21 mars 2005 qu’il est officiellement nommé Square-Dézéry par la Ville de Montréal.

Si tout va bien, des travaux devraient être effectués en 2018 dans le square : raccordement avec la piste cyclable, pose d’une borne de réparation de vélos, déplacement de l’aire de jeux des enfants vers le nord, pose de nouveaux lampadaires, etc.

Espérons que ces travaux pourront donner un nouveau souffle à ce lieu et à ce coin du quartier Hochelaga!

Le mois prochain, nous parlerons d’Hochelaga-Maisonneuve en 1825. Vous verrez que le portrait sera très différent de ce qu’il est aujourd’hui!

A propos André Cousineau

André Cousineau
André Cousineau a participé à la rédaction de plusieurs brochures sur l'histoire du quartier. Il est maintenant responsable du site de l'Atelier d'histoire Mercier-Hochelaga-Maisonneuve (https://ahmhm.wordpress.com). Cet organisme, qui existe depuis 1979, s'est donné comme mandat de protéger le patrimoine de l'arrondissement et de diffuser, par tous les moyens possibles, l'histoire urbaine de ce quartier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *