Accueil / Vivre dans Hochelaga / Un nouveau portrait statistique dévoile les caractéristiques des résidents du quartier

Un nouveau portrait statistique dévoile les caractéristiques des résidents du quartier

Les candidates et les candidats en lice à l’élection québécoise connaissent-ils bien l’électorat de leur circonscription ? La question n’est pas banale, à l’heure où les promesses et les engagements s’accumulent depuis le début de la campagne électorale. Un portrait détaillé dressant le profil socioéconomique de chacune d’entre elles vient jeter un éclairage sur ce qui distingue les résidents de chacune des circonscriptions québécoises, dont évidemment celle d’Hochelaga-Maisonneuve.

Le journaliste et professeur à l’École des médias de l’UQAM, Jean-Hugues Roy, a analysé les dossiers socioéconomiques par circonscription du Directeur général des élections du Québec qui ont été compilés à partir des données du Recensement du Canada de 2016 de Statistique Canada, et les a traduit en 18 cartes thématiques qui découpent les 125 circonscriptions.

Plus jeunes, plus pauvres, familles monoparentales…

Les résultats attestent de la réalité du quartier en démontrant que la population d’Hochelaga-Maisonneuve est l’une des plus jeunes au Québec, qu’elle est plus pauvre que la moyenne québécoise, qu’elle est l’une des circonscriptions où l’on compte le plus de familles monoparentales et dont la très grande majorité des parents sont des femmes, et ce, dans des proportions supérieures à la moyenne québécoise.

En outre, dans Hochelaga-Maisonneuve, la majorité des résidents vivent seuls et on y dénombre la proportion la plus élevée au Québec de ceux qui sont locataires, par rapport aux propriétaires. Autre donnée intéressante, c’est aussi ici qu’on retrouve la plus grande proportion d’utilisateurs du transport en commun que partout ailleurs au Québec.

Les 18 tableaux présentés par Jean-Hugues Roy démontrent particulièrement les différences entre Montréal et le reste du Québec sur les conditions de vie des résidents. À ce titre, notons des similitudes entre plusieurs quartiers de la métropole et les circonscriptions de Taschereau et de Jean-Lesage, à Québec, au regard du profil socio-économique.

Première de classe !

Ainsi, si la population montréalaise est plus jeune qu’ailleurs au Québec, c’est à Westmount-Outremont et Mercier que la moyenne d’âge est la moins élevée, avec un âge médian respectivement de 33,7 ans pour la première, et de 34,1 ans pour la deuxième. Dans Hochelaga-Maisonneuve, l’âge médian se situe à 35,5 ans, ce qui veut dire que la moitié des gens est soit plus âgé ou plus jeune que ce seuil.

Par ailleurs, si dans la très grande majorité des régions on dénombre davantage de femmes que d’hommes, c’est dans Hochelaga-Maisonneuve que l’on retrouve le deuxième plus grand ratio homme-femme au Québec. Alors que dans la circonscription ces dernières représentent 47,7 % de la population, le rapport des sexes et de 109,5 hommes pour 100 femmes. À titre de comparaison, dans Gouin, il est à 96,4 hommes pour 100 femmes.

Locataires, solitaires et plus pauvres

À Montréal, c’est dans Hochelaga-Maisonneuve que l’on compte le plus grand nombre de familles gagnant un revenu annuel de moins de 40 000 $. En effet, en 2015, 47,5 % des familles de la circonscription recevaient moins que ce seuil. Or, à ce chapitre, Hochelaga-Maisonneuve se classe au deuxième rang de tout le Québec, tout juste derrière Jean-Lesage qui voit 48,6 % des familles dans cette situation.

L’une des explications de cette réalité peut se trouver dans le nombre de familles monoparentales de la circonscription, alors que 23,1 % sont dans cette situation. Notons que 79,3 % de ces familles sont dirigées par des femmes qui, comme les statistiques le démontrent, possèdent un revenu inférieur à celui des hommes. Hochelaga-Maisonneuve est aussi la cinquième circonscription au Québec où on retrouve le plus de personnes vivant seules. En effet, plus de la moitié de ses ménages est constituée d’une seule personne.

Il n’est donc pas surprenant de constater que c’est dans Hochelaga-Maisonneuve qu’on dénombre en proportion le plus de locataires au Québec, avec 74,8 % contre 25,2 % qui sont propriétaires.

Notons que si le taux de chômage s’établit au Québec à 5,4 % depuis le début de l’année, il se situe à 9 % dans Hochelaga-Maisonneuve, soit autour de la moyenne sur l’île de Montréal.

Le transport en commun en tête

Dans la circonscription, c’est le transport en commun qui vient en tête des moyens pour se déplacer, alors que 47,3 % des résidents l’utilisent. C’est proportionnellement plus que partout ailleurs au Québec.

Les « vraies affaires » ?

Des soins de santé et de services sociaux et un réseau d’éducation qui ont largement souffert des mesures d’austérité et d’un sous-financement chronique, un salaire minimum qui ne permet pas aux travailleuses et aux travailleurs, même s’il travaillent à temps complet, de vivre décemment, une politique de construction de logements déficiente, sont, par exemple, autant d’enjeux électoraux qui touchent la population d’Hochelaga-Maisonneuve, comme le démontre le portrait socio-économique mis en lumière par les données de Jean-Hugues Roy et celle du Directeur général des élections du Québec.

Les partis politiques et leurs candidates et candidats les aborderont-ils dans le sens des intérêts de celles et de ceux qui résident dans leur circonscription ? Parleront-ils des « vraies affaires » ?

Un texte de Louis-Serge Houle

A propos Collaborateur spécial

Collaborateur spécial
QH reçoit et publie à l'occasion des textes qui provienent d'organismes et de résidents du quartier. Pour partager vos textes avec nous: info@quartierhochelaga.com

Un commentaire

  1. Pierre Langlois

    Ce genre de données n’en finit plus de m’étonner. Surtout dans un contexte où il existe une hystérie anti-gentrification alimentée par certains milieux depuis une bonne vingtaine d’années. À ce rythme là, Hochelaga-Maisonneuve devrait ressembler au Plateau ou à Brooklyn d’ici à la semaine des quatre jeudis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.