Accueil / Élections / Élections 2015 / Marjolaine Boutin-Sweet résiste à la déferlante rouge

Marjolaine Boutin-Sweet résiste à la déferlante rouge

Bannière Élections 2015

Dans une élection où le Parti libéral a complètement avalé les Conservateurs de Stephen Harper, la députée sortante d’Hochelaga Marjolaine Boutin-Sweet a réussi à conserver in extremis son siège pour un deuxième mandat.

Alors que la candidate orange et son équipe suivaient la soirée électorale au Café Atomic et qu’elle accusait un retard d’une vingtaine de vote, Marjolaine a choisi de retourner à son local de campagne pour finir la soirée. Lors de la dernière entrevue qu’elle a accordée en soirée, elle était visiblement déçue des résultats pour le NPD, et des collègues qu’elle perdait par le fait-même.

Au début du dépouillement, Marjolaine Boutin-Sweet était en avance dans le nombre de votes, mais très rapidement, Marwah Rizqy du Parti libéral rapetissait l’écart au fur et à mesure que les boîtes de scrutin s’ouvraient. Ce n’est que vers la fin que la candidate néo-démocrate a repris son avance, qui s’est terminée par une victoire de 491 votes.

Le candidat bloquiste Simon Marchand, qui était pressenti pour mener une lutte serrée dans la circonscription, se retrouve finalement au troisième rang, avec 27,8% des votes.

La candidate verte Anne-Marie Saint-Cerny a récolté 3,2%, passant derrière le candidat poteau conservateur Alexandre Dang, qui a récolté 6,9%, soit 3574 voix.

Sur un total de 82 783 électeurs inscrits, ce sont 51 792 personnes qui se sont présentées aux urnes dans Hochelaga, représentant 62,56% des électeurs. Ce taux est supérieur à 2011 (58%), mais reste inférieur à la moyenne nationale (68,36%).

A propos Florence Breton

Hochelagaise depuis quelques mois seulement, Florence a déjà apprivoisé et adopté son nouveau quartier. Elle joint QuartierHochelaga pour la couverture de la campagne électorale fédérale à titre de stagiaire. Passionnée, curieuse et engagée, elle souhaite que les gens du secteur s’intéressent à la vie politique et aux enjeux qui les concernent de près ou de loin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.