Accueil / Culture / L’« Oiseau de malheur ! » est de bon augure

L’« Oiseau de malheur ! » est de bon augure

Du 25 au 28 novembre, les étudiants du Collège de Maisonneuve ont pu réagir à la présence de l’Oiseau de malheur ! de l’artiste Caroline Boileau, dans les multiples espaces de vie et d’apprentissage de leur établissement d’enseignement collégial. Programmé par C2S Arts et Événements, Oiseau de malheur ! est une performance sculpturale faisant le lien entre un lieu qui, en principe, n’est pas destiné à accueillir la création artistique et la réaction ou la prise de position des individus fréquentant cet endroit.

Un texte de Marine Papin.

Les plumes de l'oiseau sont symbolisées par ces bouts de papiers sur lesquels l'artiste à inscrit des citations
Les plumes de l’oiseau sont symbolisées par ces bouts de papiers sur lesquels l’artiste a inscrit des citations

Inspiré par le verdoyant jardin intérieur du Collège de Maisonneuve, l’Oiseau de malheur ! de Caroline Boileau est composé d’un costume au long manteau noir sur lequel sont attachés plus de deux cents cartons blancs. Ces cartons symbolisent les plumes du volatile et sont recouverts de citations, de questions et de mots extraits d’œuvres philosophiques ou sociologiques invitant à la réflexion optimiste sur la place de l’homme dans le monde qui l’entoure. En effet, le rapace qui, traditionnellement, évoque la noirceur et l’annonce d’une catastrophe imminente va, dans le cadre de ce projet, inviter les étudiants à se questionner dans un contexte où il apparait nécessaire de passer à l’action.

Annonce de l'installation de Caroline Boileau sur une télé-babillard du Collège de Maisonneuve
Annonce de l’installation de Caroline Boileau sur une télé-babillard du Collège de Maisonneuve

Cette initiative artistique a été rendue possible grâce à C2S Arts et Événements. Situé dans notre quartier, cet organisme culturel à but non lucratif soutient et diffuse la création d’artistes en leur permettant, notamment, d’aller à la rencontre des membres de la communauté dans des espaces où l’art ne siège pas habituellement, tels que les établissements pour personnes âgées et les écoles.

L'Oiseau de malheur prend les escaliers roulant
L’Oiseau de malheur prend les escaliers roulant

Le choix du Collège de Maisonneuve n’est pas un hasard comme nous l’explique Serge Marchetta, membre fondateur de C2S Arts et Événements : « On aurait pu présenter ça au Cégep du Vieux Montréal, mais quel aurait été l’intérêt? Ils ont déjà des programmes en arts visuels. Ça fait beaucoup plus de sens de proposer ceci au Collège de Maisonneuve où il n’y en a pas. » Cette décision fait écho à l’idée qui sous-tend la mission de l’organisme, soit de démocratiser l’art et de le rendre accessible à tous.

La sculpture s'est promenée à l'intérieur du Cegep
La sculpture s’est promenée à l’intérieur du Cegep

La rencontre entre l’Oiseau de malheur ! et les étudiants a grandement contribué à la richesse de l’œuvre en tant que telle. En effet, la surprise, la frayeur ou encore la provocation constituent quelques exemples des réactions qu’ont pu avoir les élèves lorsqu’ils ont croisé l’artiste, Caroline Boileau, dans la bibliothèque, les corridors ou encore dans la cafétéria du collège. Ces émotions ont alors permis aux jeunes adultes de composer un questionnement quant à cette sculpture performative.

La sculpture s'est promenée à l'intérieur du Cegep
La sculpture s’est promenée à l’intérieur du Cegep

Le projet de performance de C2S Arts et Événements se dévoilera sous une forme innovante dans un second volet au mois de février 2015 au Collège de Maisonneuve et sera l’occasion de découvrir le processus créatif d’une nouvelle artiste, Nadège G. Forget.

Les plumes de l'oiseau sont symbolisées par ces bouts de papiers sur lesquels l'artiste à inscrit des citations
Les plumes de l’oiseau sont symbolisées par ces bouts de papiers sur lesquels l’artiste a inscrit des citations

A propos Collaborateur spécial

Collaborateur spécial
QH reçoit et publie à l'occasion des textes qui provienent d'organismes et de résidents du quartier. Pour partager vos textes avec nous: info@quartierhochelaga.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.