Accueil / Vivre dans Hochelaga / Un projet d’école alternative dans Hochelaga-Maisonneuve

Un projet d’école alternative dans Hochelaga-Maisonneuve

Comité citoyen pour une école alternative dans Hochelaga-Maisonneuve
Comité citoyen pour une école alternative dans Hochelaga-Maisonneuve
Collaboration: Hans-Olivier Poirier-Grenier

Depuis quelques mois, des parents réfléchissent à l’idée d’ouvrir une école primaire alternative dans le quartier. Persuadés que le programme des écoles traditionnelles ne sied pas aux besoins de tous les enfants, ces parents ont mis sur pied un comité de travail – le Comité citoyen pour une école alternative dans Hochelaga-Maisonneuve – et ont entrepris des démarches auprès de la Commission scolaire de Montréal (CSDM) afin de convaincre ses commissaires du bien-fondé de leur projet.

Bien que le comité n’existe officiellement que depuis novembre 2013, il a déjà entamé la rédaction d’un texte fondateur qui énonce les valeurs et les principes de l’école qu’il cherche à créer. Un sondage, dont l’objectif est de connaître l’opinion et les besoins des familles du quartier en matière d’éducation primaire, a aussi été mis en ligne. Les réponses de ce questionnaire permettront d’orienter les démarches futures du comité.

Une école alternative, c’est quoi?

Il existe plusieurs modèles d’écoles alternatives. Si le programme éducatif de l’école que certains souhaitent voir naître dans le quartier n’est pas encore défini, il s’inscrira dans les grandes tendances qui s’observent dans la plupart des autres écoles du même type.

« Dans une école alternative, il y a des plages d’une heure par jour qui sont consacrées à des projets, mais il y a aussi beaucoup de temps où l’on se concentre sur une seule matière, à la façon des écoles régulières », affirme Julie Wiams, la porte-parole du comité. Celle-ci insiste pour dire que, si le chemin que suivent les enfants dans une école alternative est différent, ceux-ci sont tout de même bien préparés pour la poursuite d’études dans des écoles secondaires régulières, tel qu’en témoignent les bons résultats qu’ils obtiennent aux tests du ministère.

« Malgré l’idée que certains se font, l’école alternative n’est pas que du jeu. On se sert des intérêts que les enfants ont déjà et on les amène à construire des projets dans lesquels on intègre des éléments de matières comme les sciences ou le français », ajoute-t-elle. Par exemple, en faisant une recette, des enfants peuvent se familiariser avec la cuisine, mais aussi avec les mathématiques, en jouant avec les quantités d’ingrédients. Ils enrichissent du même coup leur vocabulaire en apprenant de nouveaux mots. Enfin, la personnalité du professeur est très importante, car celui-ci se doit de faire preuve de créativité et agir avec souplesse. « Dans ce type d’école, le professeur est plus un guide qu’un maître hiérarchique », souligne Julie Wiams.

L’alternatif : un modèle pour l’élite?

L’une des critiques souvent adressées aux écoles alternatives est qu’il s’agit d’institutions où seuls les enfants privilégiés peuvent évoluer adéquatement. Il est vrai que pour que ce type d’enseignement puisse connaître des résultats heureux, les enfants doivent évoluer dans des classes plus restreintes afin que leurs enseignants aient plus de temps à leur consacrer. Il s’agit aussi d’un type d’école qui demande une implication soutenue de la part des parents.

Toutefois, Julie Wiams est claire : son comité souhaite mettre sur pied une école de quartier. Il n’existera pas de filtre à l’admission, à part être résident d’Hochelaga-Maisonneuve et adhérer aux valeurs de l’alternatif. Si la demande devient trop grande, on compte procéder par tirage au sort pour attribuer les places.

Le comité peut être joint par l’entremise de sa page Facebook.

 

A propos Collaborateur spécial

Collaborateur spécial
QH reçoit et publie à l'occasion des textes qui provienent d'organismes et de résidents du quartier. Pour partager vos textes avec nous: info@quartierhochelaga.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.