Accueil / Dossier / Notre école à faire rêver: Histoire de Zachary Saint-Gelais

Notre école à faire rêver: Histoire de Zachary Saint-Gelais

Zachary Saint-Gelais lève la main lors d'une discussion de classe. / Crédit photo : Cédric Chabuel
Zachary Saint-Gelais lève la main lors d’une discussion de classe. / Crédit photo : Cédric Chabuel

La classe au parc Safari       

Ce matin-là, j’étais très excité d’aller au Parc Safari avec ma classe. Pour déjeuner, j’ai mangé des céréales. Après, ma mère m’a donné mon lunch et je suis allé à l’école. Rendu à l’école, j’ai lu un peu avec mes amis dans ma classe. Michèle voulait savoir si nous avions amené nos lunchs. Jérémy n’avait pas amené son lunch. Michèle lui en donne un de la Pop Mobile. Après, on s’est précipité dans l’autobus. Rendu dans l’autobus, j’étais avec mon ami Gab. Michèle nous a demandé de rester assis. Mon ami Gab et moi avons parlé d’animaux, mais le voyage était quand même long. Finalement, on est arrivé au Parc Safari.

Je vais vous raconter cette journée comme une histoire.

En arrivant au Parc Safari, tous les élèves de la classe sortent de l’autobus. Tout de suite, ils vont voir les animaux. Ils vont voir les éléphants en premier et ensuite, le plus dangereux, le lion. Les élèves de la classe suivent Michèle et ils voient des dauphins dans l’eau, une baleine et un peu plus loin, des singes.

Peu après, Hakim dit à Michèle : « On peut aller dans la forêt? » Michèle ne veut pas, mais Hakim la supplie. Alors, Zac rassemble ses amis Jérémy, Hakim et Gabriel. Ils vont discrètement vers la forêt. Ils se cachent tous un peu du reste de la classe, car ils veulent voir s’il y a d’autres animaux sauvages. Ils veulent être comme des aventuriers très braves. Ils continuent seuls et ils voient un lion et une lionne. Ils vont se cacher discrètement en arrière d’une roche pour ne pas se faire manger par le lion et la lionne.

Pendant ce temps, Julian cherche, mais il ne voit plus les quatre garçons. Il dit à Michèle qu’ils ont perdu Zac, Jérémy, Hakim et Gab. Michèle panique, car c’est bientôt le temps de partir pour l’école.

Au même moment, le lion et la lionne s’approchent des enfants. Zac voit un éléphant. L’éléphant frappe le lion et la lionne qui s’en vont en courant. Zac, Gab, Hakim et Jérémy montent sur l’éléphant et ils font une promenade.

Les élèves de la classe voient le poste d’accueil et rentrent à l’intérieur. Il y a une télévision qui montre les enfants. Ils ont peur parce qu’ils voient Zac, Hakim, Gab et Jérémy dans la forêt sur un éléphant et il y a plein d’animaux sauvages. Ils partent donc à la recherche de Zac, Gab Hakim et Jérémy. Xavier crie : « J’ai peur! » Puis, tout le monde part à pied à la recherche des quatre élèves.

Pendant ce temps, l’éléphant va n’importe où. Zac prend un bâton et une corde pour faire une laisse à éléphant, car il veut le ramener au poste d’accueil. Il remarque que l’éléphant est disparu. Zac panique. Jérémy dit : « Je vais retrouver ton éléphant que tu aimes.» Puis, Jérémy le retrouve. Zac ramène l’éléphant au poste d’accueil où tous les autres enfants se retrouvent. Zac dit à l’éléphant d’un air triste : « J’espère qu’on va se revoir un jour. » Michèle va voir Zachary et lui dit : « Si tu veux Zac, on peut l’amener à l’école. » Zac est content. Tous les élèves de la classe embarquent sur l’éléphant et celui-ci court jusqu’à l’école.

Zachary Saint-Gelais

A propos Alexandra Viau

Alexandra Viau
Alexandra est journaliste pigiste et hochelagaise d’adoption. Elle commence à s’intéresser au quartier en 2006, alors qu’elle réalise une biographie radiophonique sur la carrière de Louise Harel. Son attachement aux Expos et aux paysages industriels la convainc d’emménager quatre ans plus tard dans Hochelaga, petit coin de pays dont elle aime l’âme, les cordes à linge, l’architecture... et sa merveilleuse boulangerie. Elle se joint à QuartierHochelaga parce qu’elle croit en la pertinence de réaliser des choses collectivement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.